Partagez | 
 

 One more time (02/02 - 12H30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Achille
MESSAGES : 338
AGE : 36
LOCALISATION : Amsterdam
EMPLOI : Coach Sportif

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 5000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Moïra) Salomée
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: One more time (02/02 - 12H30)   Lun 1 Fév - 19:16

@Colin

Ma séance de sport de ce matin m'a clairement donné la dalle, aussi bien que je me dirige vers le cellier pour me remplir le ventre. Shaker de protéine en main histoire de récupérer plus facilement des courbatures et d'apporter la dose nécessaire de protéines à mon corps, j'arrive donc au cellier où j'aperçois Colin qui bouffe de la merde. « Non non non non ! En mangeant ces merdes tout ce que tu vas avoir c'est un corps de lâche avec un bide en prime ! » Faut pas croire que parce qu'il est maigre il n'aura jamais de bide. Abuse sur la bouffe de merde, et le bide tu l'auras quand même, mince ou pas. C'est important de bien se nourrir et Colin ça il a pas l'air de connaître visiblement. Je dois faire une obsession sur son physique de faible, mais c'est plus fort que moi, quand je vois quelqu'un mal se nourrir, pas faire de sport, je peux pas passer à côté, ça doit être mon âme de coach. Buvant mon shaker, finalement je m'adresse de nouveau à Colin en lui montant mon shaker. « T'en veux ? Ca te ferait pas de mal. » dis-je avant de reboire un coup. Allez à tout les coups il va me sortir que c'est du dopage, que ça va me rendre stérile – même si ça du coup je m'en fous -, que je vais mourir d'un cancer. Les gens ont trop une mauvaise vision de la musculation et de ces compléments alimentaires, j'espère que durant mon aventure, j'aurai sensibilisé les téléspectateurs à ce sujet, que les gens arrêtent de faire l'amalgame entre stéroïdes et protéines. Bref passons, il y a pas que le sport dans la vie, loin de là. Ce qu'il y a d'autre dans la vie, c'est le plaisir du jeu, peu importe lequel. De la bonne paye à Fake Lover, en passant par le monopoly, tout jeu quand on participe, on se doit de le gagner, c'est comme ça. « Je me suis fais une réflexion dernièrement. Je me suis dis si tu venais à gagner le jeu, après avoir été repêché ce serait plutôt une belle revanche. » lui lancai-je. Et les revanches, j'adore ça personnellement, pour moi c'est la plus belle des victoires que de remporter quelque chose qui t'auras bien fait galérer. « Maintenant t'enflamme pas non plus, le seul que je veux voir gagner ici, c'est moi. » Histoire d'être sûr. Je trouverai l'issue belle si il venait à gagner, mais que les choses soient claires, ça veut pas dire que je veux le voir gagner plus que moi. De toute façon il est dur de savoir aujourd'hui, qui risque de remporter le jeu, qui a ses chances. Des personnalités se sont démarquées dans les côtes de popularité comme Naveen, donc on pourrait penser que l'Indien est bien parti pour. Mais tout ça, c'est pas hyper révélateur, et même si je le vois bien atteindre la finale, je le vois arriver deuxième ou troisième. C'est ce que j'appelle le syndrome du favori. Le meilleur élève, souvent se fera grillé à la fin par un autre. Maintenant reste à savoir qui pourrait lui foutre la douille. Pour ça déjà, faudra attendre de connaître les quatre finalistes, quatre places pour dix candidats, ça va être serré, c'est donc vraiment le moment de frapper un grand coup en trouvant un secret ou quoi. Il faut se démarquer des autres, plus que jamais. En parlant de secret, j'avais déjà buzzé, juste après le prime, mais je me suis fait devancé par Colin. J'espérais donc juste une chose, c'est qu'on ai pas la même cible. « Au fait t'as buzzé qui dimanche soir ? » Je l'aurai vraiment en travers de la gorge si jamais ce dernier m'avait devancé sur la personne que je comptais buzzer. C'est bien connu que je cours pas très vite moi. Au moins je saurai quoi améliorer une fois que je retournerai dehors. C'est déjà ça.
avatar

Colin
MESSAGES : 948
AGE : 21
LOCALISATION : corvallis, oregon, usa
EMPLOI : étudiant en biotechnologie
JUKE BOX : EMINEM & SKYLAR GREY, asshole - KINGS OF THE CITY, make me worse - KANYE WEST, heartless - SKRILLEX & SIRAH, bangarang - BIGKIDS, superhero - KID CUDI & KING CHIP, just what i am, JEEZY & T.I., f.a.m.e.,

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 42'075 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (gael)
Voir le profil de l'utilisateur http://nothingbutourminds.tumblr.com/

MessageSujet: Re: One more time (02/02 - 12H30)   Mer 3 Fév - 0:17

À l’issue de sa conversation avec Salomée dans la salle de contrôle, l’américain prend la direction de la cuisine, son estomac criant famine, comme c’est le cas environ toutes les deux heures, hm. Il a la désagréable surprise de constater que la pièce est vide, et qu’il ne peut donc pas gratter la bouffe d’un de ses camarades. Il se rabat alors sur l’option qui consiste à fouiller le réfrigérateur à la recherche de quelques restes, mais là-aussi ce n’est pas un franc succès puisque la production semble avoir oublié de faire les courses, seule raison qui peut expliquer que le frigo soit désespérément vide. Loin de se laisser abattre, il prend le chemin du cellier où il fouille les placards, jusqu’à tomber sur un paquet de chips, qui fera donc office de déjeuner. Pour le dessert, il opte pour des m&m’s, il ne faut pas changer les bonnes habitudes. S’installant sur l’une des machines à laver pour y savourer son repas, il commence à peine celui-ci qu’Achille débarque dans le cellier, non sans émettre un commentaire sur son alimentation. Évidemment. « Le métabolisme des jeunes, tu connais ? J’ai pas ton âge, j’peux manger ce que je veux sans prendre un kilo, j’sais, c’est rageant. » Il lance, sans s’arrêter de piocher dans son paquet de chips. C’est vrai, ça, il s’empiffre depuis son arrivée ici, et l’aiguille de la balance n’a bougé que d’un ou deux kilos, alors qu’il n’est pas particulièrement sportif, rappelons-le. « Tiens, d’ailleurs, tu vas bien avec Greta, elle a exactement le même genre de discours. Vous vous êtes concertés ou comment ça s’passe ? Ah ouais, d’ailleurs, ça avance avec elle ? » Le barbu n'hésite pas à mettre le sujet Salomée sur le tapis dès que l’occasion se présente, Colin ne voit pas pourquoi il n’en ferait pas de même. Peu importe qu’Achille soit abstinent ou un truc de genre de ce qu’il a compris, il irait bien avec Greta du point de vue du benjamin. « Non merci, j’tiens trop à ma vie pour finir empoisonné. » Il ajoute par la suite, sceptique, quand Achille lui propose de gratter dans son shaker. Il n’a pas trop confiance, à tous les coups c’est un mélange aussi dégueulasse que celui qu’il a dû boire lors du prime. Piochant toujours dans ses chips, Colin acquiesce silencieusement à la réflexion du barbu avant de reprendre la parole. « Ahah, c’est pas si je viens à gagner, mais plutôt quand je gagnerais le jeu. » Ou pas. Il est peut-être sûr de lui, ça ne l’empêche pas d’être réaliste et de savoir que le public ne le soutient pas assez pour lui offrir une place en finale, quelle belle brochette d’enfoirés. « Mais ouais, ce serait cool, et puis ce repêchage ça fait de moi le plus méritant ici, hm. » C’est le seul à avoir eu une seconde chance, il a su en profiter et en tirer parti, pas sûr que ses camarades auraient pu en dire autant s’ils avaient été dans sa situation. « Ah merde, j’pensais déjà que t’allais me faire des bannières de soutien et un long discours vantant mon parcours et mon mérite. » Mine triste sur le visage pendant quelques secondes, il finit par abandonner les chips au profit des m&m’s. « Mais tu gagneras pas, t’as oublié un truc essentiel, t’as pas donné dans la galoche, le public il veut de l’amoooour, pas du jeu. » Et les animateurs aussi, vu leurs rubriques, à croire que le principe de l’émission est passée au second plan au fil des saisons. « Laisse-moi deviner… t’ouvriras une salle de sport si tu viens à remporter le chèque ? » Imaginons l’espace d’un instant qu’il puisse effectivement remporter l’aventure – ce qui à vrai dire ne gênerait pas Colin, même s’il partage le point de vue d’Achille et veut avant tout que la victoire soit la sienne – c’est obligé qu’il investisse dans une salle de sport. C’est limite écrit sur son front. Mais bon, le barbu a jamais caché qu’il venait pour acquérir une certaine notoriété, c’est la suite logique des choses. « Ah oui, dimanche, quand j't'ai foutu une raclée au sprint, à toi, le si grand sportif. » C’est pas une fierté. « Greta. C’était pas judicieux de balancer dix indices comme ça, limite elle pouvait donner direct son intitulé. » Il répond ensuite à la question d’Achille. Maintenant, faut espérer qu’il ait raison, sans quoi il aurait l’air con de s’être planté en ayant autant d’indices en poche. « Et peut-être que j’te buzzerais aussi d’ici la fin de la semaine, j’suis aussi sur le tien, et faut que j’donne tout cette semaine. » Même s’il veille à ne pas buzzer dans la précipitation, raison pour laquelle ce n’est pas certain qu’il se frotte au secret d’Achille, surtout si quelqu’un l’a devancé d’ici à ce qu’il se décide. « Et toi, t’as opté pour qui ? » Il demande, toujours la main faisant des aller-retours entre son paquet de m&m’s et sa bouche.



in the night i hear 'em talk, the coldest story ever told, somewhere far along this road he lost his soul to a woman so heartless. how could you be so heartless ?
avatar

Achille
MESSAGES : 338
AGE : 36
LOCALISATION : Amsterdam
EMPLOI : Coach Sportif

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 5000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Moïra) Salomée
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: One more time (02/02 - 12H30)   Mer 3 Fév - 21:10

Alors que je rentre dans le cellier me ravitailler en nourriture suite à ma séance de sport, j'ai la désagréable surprise de retrouver Colin bouffant des chips sur la machine à laver. Des chips putain. Ce garçon ne sait vraiment pas s'alimenter. Encore ce serait de temps en temps, un paquet de chips ça fait pas de mal. Mais lui c'est tous les jours qu'il bouffe de la merde. Et après la pizza dégueulasse, voilà que je le retrouve entrain de manger des putains de chips. « Quel métabolisme ? Dans deux ans c'est plus Colin le fragile qu'on t'appellera, c'est Colin le gros lard, crois moi. » Il aura une putain de bedaine, mais bon paraît que c'est à la mode alors bon. Et il peut dire ce qu'il veut, même si il a un métabolisme enclin à bruler vite les graisses, à force de manger de la merde il ressemblera à une merde. On est ce qu'on mange. Apparemment Greta tenait aussi le même discours. « Normal, on a de l'expérience, des gringalets comme toi devenus des gros lards, on en a vu ! » Il me demanda finalement si ça avançait avec elle. Il voulait surement me rendre la monnaie de ma pièce pour l'avoir interrogé sur sa relation avec Salomée. Mais en même temps Salomée c'est ma partenaire, normal que je m'interroge sur leur relation. « C'est juste de l'amitié. » Comme avec tout le monde en fait, et encore amitié c'est un bien grand mot, faut pas que j'en abuse non plus. On va parler de relation appréciable, ça correspond plus à ce que je suis. Ce que j'entends par la suite, m'exaspère au plus au point. Je lui propose de prendre un peu de mon shaker de prot, parce qu'il en a bien besoin, c'est un constat. Et voilà qu'il me sort que ça va l'empoissonner. « C'est de la protéine, c'est plus pur que tes conneries de chips. » De la protéine t'en trouve partout. Dans les steaks, le lait, les œufs, juste là elle a été mise à part. Quel inculte, c'est pas pardonnable de considérer de la protéine comme du poison, c'est même inacceptable. Cette semaine, c'est la semaine des demis, donc forcément on pense un peu tous à la finale, et peut-être même à la victoire. On se demande qui va remporter l'aventure, et la réponse au fur et à mesure des jours se rapprochent de plus en plus. Je souligne que si Colin venait à gagner, ce serait quand même une belle histoire, sachant qu'en tant que repêché, son destin aurait pu être tout autre. Mais pour li c'est pas si, mais quand qui importe. « C'est bien d'être confiant. » Moi même je crie haut et fort que je veux gagner le jeu. Mais ça c'est pas forcément parce que je m'en crois capable, c'est parce que je trouve ça toujours mieux que le mec qui dira non ouais moi il y a aucune chance que je gagne.. et qui après gagne. Ca, ça m'énerve. L'histoire serait belle si il venait à gagner, mais c'est pas pour autant que je souhaite le voir gagner. Ce que je lui dis d'ailleurs avant que sa réponse me fasse sourire. « J'aurai pu, mais vu que tu manges des chips c'est mort. » Je vendrai jamais les mérites un mec qui sait pas bouffer correctement, c'est pas possible, tout comme je ne vendrai jamais les mérites d'un mec qui ne fait pas de sport. Il souligna cependant que je ne gagnerai pas que j'avais aucune chance parce que j'avais jamais galocher personne. « Ah bon ? Lamine était un galocheur ? » C'était le nom du dernier gagnant, seule chose que je savais de la dernière saison d'ailleurs. En tout cas je trouve pas qu'il a une tête de galocheur. Mais Colin pourra sans doute me répondre, c'est de son âge ce genre d'émission. Je suis sûr d'ailleurs qu'il a déjà voté pour un ou deux candidats dans le passé. La tristesse quoi. « Dans ce cas faut que je rattrape ça, tu permets que je t'emballe ? » lui demandai-je bien sûr ironiquement, je pense pas avoir besoin de le préciser, mais sait-on jamais. « J'ai déjà une salle. Mais j'investirai dedans, certainement. » lui répondis-je quand il me demanda ce que je ferai du chèque. J'agrandirai surement la salle, je ferai de la pub pour ma salle, j'ajouterai des machines, plein de machines ! Putain le bonheur. Je lui retournerai bien la question, mais pour le coup, on la connait déjà la réponse de la Colin, du coup, pas la peine. Finissant mon shaker, je me cale finalement contre le mur avant de lui demander qui il avait buzzé. Comme je me doutais c'était Greta. « J'ai m'en doutais que tu buzzerais Greta.. T'as intérêt à avoir juste, que j'ai pas changé ma cible pour rien. » Pour moi c'était obligé qu'il ai juste, du coup j'avais changé de cible, forcément. Aucun intérêt de buzzer si quelqu'un a de forte chance de buzzer la même chose que toi. Et apparemment il buzzerai peut-être aussi le mien d'ici la fin de la semaine. « Bonne chance alors, il est pas facile à trouver le mien. » souriais-je. Mais si il veut s'aventurer d'ici la fin de la semaine, libre à lui. « Khadija. » C'était elle ou Lawrence de toute façon, les autres j'ai rien, rien qui me permet d'avoir une quelconque idée.
avatar

Colin
MESSAGES : 948
AGE : 21
LOCALISATION : corvallis, oregon, usa
EMPLOI : étudiant en biotechnologie
JUKE BOX : EMINEM & SKYLAR GREY, asshole - KINGS OF THE CITY, make me worse - KANYE WEST, heartless - SKRILLEX & SIRAH, bangarang - BIGKIDS, superhero - KID CUDI & KING CHIP, just what i am, JEEZY & T.I., f.a.m.e.,

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 42'075 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (gael)
Voir le profil de l'utilisateur http://nothingbutourminds.tumblr.com/

MessageSujet: Re: One more time (02/02 - 12H30)   Ven 5 Fév - 3:23

La réflexion d’Achille lorsque celui-ci entre dans la pièce et l’aperçoit se goinfrer de chips n’est pas sans lui rappeler sa rencontre avec Greta dans cette même pièce, il y a plusieurs semaines. La situation était exactement la même, un Colin sagement assis sur la machine à laver se goinfrant de chips avant qu’un intrus ne vienne perturber sa quiétude. Aujourd’hui, l’intrusion est encore plus radicale en la personne d’Achille, qui ne se contente pas de faire une réflexion sur son alimentaire, mais qui attaque directement son physique, encore une fois. Ceci dit, le benjamin de l’émission a un avantage sur son aîné, son métabolisme lui offre encore la possibilité de se goinfrer sans en subir les conséquences, bien que Hercule ne soit pas du même avis. « Te croire ? Ok, j’vois, tu parles en connaissance de cause. J’ai percé ton secret, en fait t’es un ancien obèse et t’as pas supporté les vannes sur ton physique, alors t’as décidé d’évoluer. Un peu comme les Pokémon, ce qui explique ton obsession pour la virilité même maintenant que t’en es un exemple, t’as pas encore atteint ta forme finale. » Il lance, sûr de lui. Après l’hypothèse qu’Achille soit un transsexuel, celle qu’il soit un obèse. Ça se tient. Décidant tout de même de lui faire remarquer que Greta tient le même discours, Colin interprète cela comme un signe, ça cache forcément quelque chose surtout que les deux candidats sont proches. Il a cru comprendre que les rapprochements étaient prohibés par le barbu, mais ça ne l’empêche pas de faire un commentaire sur la relation qu’il entretient avec la doyenne, son camarade n’ayant pas hésité à l’interroger quant à celle qu’il entretient avec sa partenaire. Et si leurs discours se ressemblent, c’est uniquement parce qu’ils ont de l’expérience, parait-il. « Oooh, je vois, de l’expérience. Ça va, vous êtes pas centenaires non plus, t’es dur avec toi-même là. » C’est un discours de vieux, rien d’étonnant venant de lui, il ne manque plus qu’il se touche la barbichette pour être parfaitement crédible. « Si j’ai envie d’accomplir ma destinée de gros lard, laisse-moi, ça fera du boulot pour les coachs comme toi quand j’déciderais d’me reprendre en main, t’aides pas les confrères là. À chaque fois que tu m’dis un truc comme ça, c’est un coach, qui, quelque part, s’éteint. » Mine faussement touchée, il compatit avec tous ces coachs qui n’auront pas la chance de le connaître et de l’avoir comme client, tout cela parce qu’Achille a tenté d’améliorer son alimentation avant que celle-ci ne dégénère totalement et qu’il demande de l’aide. « Ouais, ouais, on me la fait pas avec moi. Tu sais, si tu veux déclarer ta flamme c’est le moment, faut plus attendre. » Il lance, moqueur, sachant pertinemment qu’il s’agit effectivement que d’amitié. Achille lui propose ensuite de goûter au contenu de son shaker, mais Colin se veut sceptique. « Hé ho, les chips c’est des patates donc des légumes, c’est très bon. » Logique. « C’est quoi comme mélange ? » Fenouil tomate radis ou est-ce qu’il peut s’attendre à quelque chose d’à peu près comestible ? Il tente de s’intéresser à la mixture qui lui propose Achille, mais que celui-ci ne se fasse pas trop d’illusion, il n’a pas encore accepté d’y goûter. Son colocataire fait ensuite un constat que le benjamin a déjà fait, le fait de gagner serait effectivement une belle revanche pour lui, qui a failli quitter l’aventure à la troisième semaine seulement. Mais qu’Achille ne se trompe pas, on ne parle pas au conditionnel, mais au futur, puisque Colin est évidemment le gagnant tout désigné de cette quinzième saison, hein. Ou pas. « Et c’est bien d’y croire de ton côté. » Vu que ça n’arrivera pas, Colin ne compte pas partager la victoire, qu’on se le dise. À défaut de remporter le jeu, son colocataire pourrait être son plus fervent supporter, mais son goût pour les chips anéantit cette idée. « Bon vas-y file-moi ton shaker alors. » Si ça peut lui apporter le soutien de tous les musclors qui regardent cette émission, pourquoi pas. Quoi qu’il en soit, il faut qu’Achille redescende sur terre, il n’a pas le profil d’un gagnant puisqu’il n’a galoché personne. « Nan mais Lamine il s'est pris un râteau, encore mieux. » Enfin, si ses souvenirs sont bons. Il connait l’émission d’avant, mais il l’a surtout suivie via les médias. Selon Achille, il faut qu’il se rattrape, et il est surpris que le candidat souhaite l’emballer, il fait une telle fixette sur la virilité qu’il ne pensait pas qu’il oserait faire une réflexion du genre, même s’il est question d’humour. « Oh oui, vas-y grand fou, casse moi en deux. » Il lance, exagérant à peine. Quant à la salle de sport qu’il pourrait ouvrir en remportant le chèque, l’américain a un train de retard vu qu’il possède déjà sa salle. « Faudra pas que tu oublies le bar à shakers si c’est pas déjà fait. » Il ajoute en désignant le shaker d’Achille d’un signe de la tête. Pourquoi pas, après tout. La conversation dérive sur les buzzs de dimanche, puisqu’ils se sont tous les deux précipités sur l’alarme aussitôt le prime terminé. « Fallait courir plus vite. » Il ne peut pas s’empêcher de répondre, le fait de lui avoir grillé la priorité alors qu’il n’a rien d’un sportif étant jouissif. « Non mais stop la pression, j’crains déjà tout seul d’avoir l’air d’un con si je me plante, alors commence pas à t’y mettre. » Trop de pression et il va perdre ses moyens, c’est tout à fait son genre. Si Greta est pour l’instant sa cible, il est tenté de s’attaquer également au barbu d’ici la fin de la semaine. « Alors sois gentil et balance les indices. » S’il est difficile à trouver, il peut bien en lâcher un ou deux sans que cela soit gênant. « Ah ouais, tu t’attaques pas à la cible la plus facile. J’espère pour ta cagnotte que t’es dans le vrai. » Le pauvre, il est encore catalogué comme étant dans le rouge par la production, ça lui ferait pas de mal de passer la barre des dix mille euros.



in the night i hear 'em talk, the coldest story ever told, somewhere far along this road he lost his soul to a woman so heartless. how could you be so heartless ?

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: One more time (02/02 - 12H30)   

 

One more time (02/02 - 12H30)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Rez de chaussée :: Le cellier-