Partagez | 
 

 Hundred Miles (12/02 - 19h00)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Achille
MESSAGES : 339
AGE : 36
LOCALISATION : Amsterdam
EMPLOI : Coach Sportif

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 5000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Moïra) Salomée
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Hundred Miles (12/02 - 19h00)   Lun 8 Fév - 18:11


@Lloyd-Snö

Cette fois ci ce sera définitif, il n'y aura pas de retour possible. Dimanche sera notre dernier soir dans le nid, après quoi tout ça, ce sera fini. J'aurai plus le plaisir d'entendre dès le matin Salomée râler, les conneries de Colin, la joie de Greta.. Je reprendrai ma vie, comme chacune des personnes ici et ça fera bizarre. Je m'étais un peu habitué à cette routine et pourtant dieu sait que je déteste toute forme de routine. D'un autre côté, retrouver ma salle de sport, mon chez moi, ma ville, ma communauté, tout ça, ça me plait. Deux jours, et c'est bon Fake Lover saison quinze se terminera. Ca me laisse le temps de faire mes valises, et cette fois pour de bon. C'est avec un petit pincement au cœur, je l'avoue, que je décide de monter pour rejoindre le dressing soit disant hanté. J'attends toujours que le fantôme se manifeste d'ailleurs. En arrivant, je remarque que je ne suis pas seul, un des trois autres finalistes est là également, Lloyd-Snö. Autant l'aventure va bientôt se terminer, autant Lloyd était tout simplement le finaliste que je connaissais le moins, celui avec qui j'avais le moins discuter. Tu me diras, Enola et Naveen aussi je les ai connu tardivement, alors bon vaut mieux tard que jamais. S'agit pas de le découvrir non plus, c'est trop tard, il marquera certainement pas mon aventure, et je marquerai certainement pas la sienne, mais rien m'empêche de discuter un peu avec lui car c'est sûrement un mec cool quand même. Si il est en finale c'est pas pour rien, ça doit être un type intéressant et ce malgré que je n'ai pas vraiment pris le temps de le connaître. « Chaud pour la finale ? Plus que deux jours. » lui demandai-je en me dirigeant vers mes affaires avant d'ouvrir ma valise. Deux jours, c'est tellement rien quand t'en a passé je sais pas, une soixantaine, un truc comme ça quoi. Je pense d'ailleurs que les jeux sont déjà plus ou moins faits et que le type en tête des votes ce soir risque fortement de gagner Fake Lover. Le dénouement est proche, tout comme nos retours à la réalité. « Tu vas pouvoir bientôt retrouver tes cinquante gosses ! » lançai-je en souriant. Cinquante gosses, c'est pas rien quand même. Pour le coup la descendance de Lloyd est clairement assurée et ça va lui en faire des petits enfants tout ça. « Et ton mec aussi, ça va être cool de retrouver ceux qu'on a laissé. » Ou CE qu'on a laissé, car pour ma part, à part mon frère, personne m'aura vraiment manqué. C'est comme ça, c'est mon secret, ma façon de vivre. « Arthur c'est ça ? » Comme quoi même si j'avais pas partagé beaucoup de choses avec Lloyd durant cette aventure, ça m'empêchait pas de le connaître un peu avec le fameux bouche à oreille qui fonctionnait plus que bien ici. C'est ça cette émission, tu connais tout le monde ici, même ceux à qui t'as rarement ou jamais parlé. Lorena, Clotaire, Sara, Pablo, Jade, Lino et Lloyd.. Beaucoup de gens que j'aurai pas eu vraiment le temps de connaître. Je suis peut-être passé à côté de belles rencontres, peut-être pas, on en saura jamais rien.
avatar

Lloyd-Snö
MESSAGES : 1573
AGE : 28
LOCALISATION : CHICAGO, ILLINOIS.
EMPLOI : ASSISTANT STATE'S ATTORNEY & SWEDISH TEACHER.
CITATION : WOW ZERO TO JACKASS IN 3.2 SECONDS. - LG
JUKE BOX : BASTILLE - OBLIVION, HALSEY - GHOST, MARINA AND THE DIAMONDS - PRIMADONNA, FLORENCE AND THE MACHINE - SHIP TO WRECK, FIRST AID KID - MY SILVER LINING.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 24 800€
RELATIONS:
PARTENAIRE: KHADIJA
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hundred Miles (12/02 - 19h00)   Mar 9 Fév - 1:56

Être en finale avec @Achille est une surprise pour Lloyd. Pas parce que le candidat a démérité, c'est le public qui tranche toujours dans ce genre de situations et personne ne peut dire ce que les autres renvoient. Non, si c'est une surprise c'est parce que Lloyd ne l'a pas vu venir, qu'Achille s'est révélé après quelques semaines, sans que Lloyd n'ait appris à le connaître et le laissant sur le bas côté. Aucune amertume, aucun regret, chacun a ses affinités et si Achille et lui ne sont pas amis ce n'est pas par manque d'efforts, c'est tout simplement parce qu'ils ont évolué dans des cercles un peu différents. Achille s'étant beaucoup rapproché de Gael, de Salomée notamment là où Lloyd a plus sympathisé avec Naveen, Khadija et Grey par exemple. Lorsque son camarade l'interpelle sur l'événement à venir Lloyd s'esclaffe : « I was born ready ! Non, plus sérieusement j'appréhende un peu, tant la finale que la sortie. Ça va faire un sacré choc de retrouver le monde réel. » C'est presque ça qui lui fait le plus peur. Prendre dans la tronche près de trois mois d'informations, de nouvelles, d'événements qui lui seront passés par dessus la tête pendant qu'il était enfermé. Il compte sur son mari, qui est absolument parfait, pour avoir tenu un petit carnet des faits marquants. C'est le moment que choisit Achille pour lui dire qu'il ne va pas tarder à retrouver ses cinquante gamins... Lloyd est un peu pantois, il ne pensait pas que ses explications quant à son secret étaient amphigouriques en quoi que ce soit. Mais apparemment si alors... « Euh... pas vraiment ! J'ai l'impression que tu as mal compris mon secret ! Je n'ai qu'une fille, les cinquante enfants je ne les connais pas, je ne vais pas les retrouver, je ne les ai même jamais rencontrés. » explique-t-il dans l'espoir que cette histoire de « retrouver » des enfants qui ne sont pas les siens passe. Non mais Achille le Jedi il se rend pas compte, c'est complètement impossible qu'un homosexuel ait cinquante marmots à sa charge. Surtout s'il n'est pas milliardaire. « Mon mari et ma fille, j'ai vraiment hâte de les serrer dans mes bras.  » il précise, parce que ce n'est pas juste « son mec », c'est l'homme de sa vie, celui qui partage ses jours et ses nuits depuis six ans. « Oui, Arthur et Mei. » répond-il quand Achille se renseigne sur le nom de son mari. Mais maintenant qu'ils ont commencé à parler secret, Lloyd est curieux. Parce que lui c'est un ignorant complet au sujet du Jediisme. Les explications d'Achille allaient un peu vite lors du prime et il n'est pas vraiment allé en détails sur les préceptes de cette religion issue de la culture populaire. « Ça consiste en quoi exactement le Jediisme ? J'ai jamais vu la saga Star Wars alors je suis un peu novice... ou un padawan ? C'est ça le terme ? » C'est bien la seule chose dont il se souvienne. Les références à la saga sont nombreuses au quotidien mais le « jeune padawan » qu'il a pu entendre des dizaines de fois pendant ses études universitaires.
avatar

Achille
MESSAGES : 339
AGE : 36
LOCALISATION : Amsterdam
EMPLOI : Coach Sportif

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 5000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Moïra) Salomée
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hundred Miles (12/02 - 19h00)   Mar 9 Fév - 22:35

Je suis conscient que ma place en finale peut surprendre. Fait dire que contrairement aux trois autres, moi j'ai longtemps fait partie du bas de tableau des côtes de popularité aussi peu révélateur que c'est. J'avais commencé doucement, discrètement pour ensuite me dévoiler de plus en plus. Encore une fois, c'était une discrétion volontaire, je sais qu'avec mon âge avancé ce serait difficile de faire ma place tout de suite, il me fallait du temps. J'ai ensuite fait ma petite vie comme il le faut, fait les choses au bon moment, et aujourd'hui je suis en finale avec Lloyd, Naveen et Enola. J'ai conscience que pas beaucoup auraient misé sur moi au début, mais c'est ça que je kiffe ! Plus le challenge est difficile et plus ça me plait, il y a rien qui saura me procurer autant de plaisir que de déjouer les pronostiques. Si j'avais été un favori du début, c'est sûr que ça m'aurait saoulé et je me serai vite relâché. Il est clair que l'absence de certains en finale est également assez surprenante, mais maintenant moi je suis là, et en joueur et compétiteur que je suis, je compte bien gagner le jeu tant qu'à faire et ce même si les trois autres ont bien plus d'un atout à faire valoir, c'est ça qu'est bon. Lloyd me répond donc qu'il est prêt pour la finale, mais qu'il l'appréhende tout même, aussi bien que la sortie d'ailleurs. C'est sûr que comme il dit, retrouver le monde réel, ça va faire un choc. « Je te comprends, mais en même temps c'est tellement excitant cette finale et cette page qui se tourne. » Clairement plus le jour approche, plus j'ai l'adrénaline qui monte et c'est vraiment pas pour me déplaire. « Ca va être aussi un changement de vie, pour la plupart on vient de l'anonymat et là, les gens vont nous reconnaître dans la rue. Ca fera bizarre.» grimaçai-je. Autant ça, ça me chauffe pas trop . Je suis du genre à aimer le calme, à pas aimer la lumière des projecteurs. Heureusement dans ce type d'émission là, c'est assez éphémère, et passé les premiers mois, on sera pour la plupart vite oublié. Je lance finalement que cette fin d'aventure lui permettra de retrouver ses cinquante gosses, ce à quoi il me répond qu'il a qu'une fille, qu'il retrouvera pas ses cinquante enfants comme je disais. Je ris légèrement « Non mais j'imagine bien que tu les connais pas tes cinquante gosses. » C'était juste une boutade avec un zeste d'ironie, rien de plus. Je sais bien que lui c'est biologiquement qu'il est le père en tant que donneur, le père le vrai père si je puis dire, c'est celui qui s'en occupera. Et c'est vrai que c'est une bonne chose au final de pouvoir donner la possibilité à des couples qui ne pouvaient pas d'avoir un enfant. « Mais tu les rencontreras surement un jour.. Fin après je sais pas, mais je pense que c'est normal que passé un certain âge ils cherchent à retrouver d'où ils viennent. » Peut-être pas tout de suite, mais je sais pas, mais perso j'apprends un jour que mon père n'est pas mon père biologique, forcément je vais chercher à connaître d'où je viens. Juste histoire de mieux me connaître, c'est normal. Et j'imagine bien Lloyd dans dix ans avec cinquante gosses à sa porte, un peu comme un certain film pour ne pas le citer. Maintenant oui, comme il l'avait dit, lui c'est pas le vrai père. Comme il a dit pour sa fille, son père c'est lui, qui l'éduque, s'occupe d'elle. Par contre ce que j'apprends, c'est qu'Arthur c'est plus que son mec, c'est son mari, ça pour le coup je le savais pas forcément et que sa fille s'appelait Mei. « Tu m'étonnes, deux mois sans les voir ça du être long. Tu vas les retrouver pile pour la St-Valentin si c'est pas beau ça. » riais-je légèrement. Après ça, c'est symbolique à la limite, ce sera vraiment complètement secondaire à ces retrouvailles. Manquerait plus que le gros chèque pour qu'il passe encore plus une belle soirée.. mais bon ça.. je le lui souhaite, mais moi je me le souhaite pas. Puisqu'on parlait secret, il m'interrogea finalement sur le mien. Comme n'importe quelle autre religion c'est dur de rapidement la définir, mais je vais essayer de le faire mais alors vraiment brièvement. « Ouais c'est ça, les élèves c'est les padawan, mais c'est dans le film ça. Le Jediisme si tu veux c'est un peu un mélange du bouddhisme et du taoïsme qui se base sur un code similaire à celui du film. Donc du coup par exemple dans le code ils te disent de laisser de côté les émotions fortes comme la colère, l'amour ou encore ils te poussent à atteindre un certain savoir tout ça..Pour ma part j'ai encore beaucoup à apprendre. » La sagesse je l'ai pas encore complètement acquise, les émotions, j'apprends de plus en plus à les contrôler. Tout ça, ça se fera certainement dans une quête qui durera toute ma vie. C'est un choix, c'est un mode de vie. « En tout cas voilà, malgré le nom ça reste une religion quand même sérieuse, on a des temples et tout, des lieux sacrés comme chaque religion. » Je sais que certains prendront ça au nom et pas forcément au sérieux mais ça reste bien une religion à part entière qui est d'ailleurs officielle en Angleterre.
avatar

Lloyd-Snö
MESSAGES : 1573
AGE : 28
LOCALISATION : CHICAGO, ILLINOIS.
EMPLOI : ASSISTANT STATE'S ATTORNEY & SWEDISH TEACHER.
CITATION : WOW ZERO TO JACKASS IN 3.2 SECONDS. - LG
JUKE BOX : BASTILLE - OBLIVION, HALSEY - GHOST, MARINA AND THE DIAMONDS - PRIMADONNA, FLORENCE AND THE MACHINE - SHIP TO WRECK, FIRST AID KID - MY SILVER LINING.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 24 800€
RELATIONS:
PARTENAIRE: KHADIJA
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hundred Miles (12/02 - 19h00)   Mer 10 Fév - 11:55

Achille semble vachement enthousiaste à l'idée d'affronter Enola, Naveen et lui en finale et tout autant de sortir. Lloyd hésite une seconde, il ne sait pas s'il est prêt à partager cette ferveur. « C'est vrai... entre l'excitation et le stress je sais plus quoi penser moi. » admet-il en se serrant le crâne entre les mains en signe de mal de tête en approche. Le flot d'émotions est un peu perturbant pour lui qui est d'habitude très tranché dans ce qu'il ressent et sûr de ce qu'il éprouve. Lloyd comprend cependant la crainte que peut représenter la célébrité surprise, lui a déjà vécu ça avec Gift Ved Første Blik et il se sent prêt. Chicago est une ville impressionnante de par son bourdonnement humain et les gens ne prennent pas le temps de se regarder. Il n'y a qu'au Bureau du Procureur qu'il risque d'être importuné par des gens qui auront suivi l'émission. Le reste du temps il le passe dans sa voiture aux vitres teintées. « Tu t'habitueras, c'est un peu étrange au début et dans mon expérience ça retombe assez rapidement la folie des gens. Mais c'est toujours agréable quoique perturbant d'être reconnu. » Surtout quand on sort acheter du papier hygiénique ou manger au fast food. Pendant quelques semaines Lloyd sait qu'il devra faire appel aux services fournis par sa résidence, passer sa liste de course au concierge, qui le remettra à l'une des bonnes employées par l'assemblée des copropriétaires pour faire ses errances. À l'occasion il se fera un bain de foule, mais pas trop non plus. Des interviews dans la presse. Et s'il gagnait ? S'il gagnait il sait qu'il serait contraint d'être présent dans des séances des dédicaces, de faire des plateaux de talk-show jusqu'à ce que retombe le soufflé. Lloyd-Snö n'est pas sûr d'être prêt pour tout ça. La conversation repart vers les enfants qu'il a participé à créer et Achille semblent dire qu'il plaisantait quelques secondes plus tôt, Lloyd accepte la possibilité qu'il n'ait pas saisi l'humour de son camarade. Pour ce qui est de les rencontrer un jour... Lloyd en a eu envie à une époque. Avant qu'ils n'adoptent Mei. « Je préfèrerais pas. Ça donnerait l'impression à ma fille qu'ils ont quelque chose qu'elle n'a pas et même si je remercie mes parents pour mes gênes, je ne leur accorde pas de puissance parentale intrinsèque. » explique-t-il sans grande émotion. Il a fait le deuil d'un lien avec eux et il espère qu'ils n'ont pas besoin de lien avec lui. Ils ont leur deux parents après tout et lui a sa famille. Il n'a pas de place à prendre dans leur vie et eux dans la sienne. C'est presque égoïste mais c'est ainsi. « Oh. Exaaact ! Entre mon anniversaire et la Saint-Valentin, mon mari a intérêt d'assurer. » Chocolat, champagne, fraises et cadeau. Il veut la totale. Déjà que Lloyd a prévu de lui faire un cadeau, le moins que puisse faire Arthur c'est d'avoir fait chauffer la carte de crédit en retour. L'explication de la religion que pratique Achille est un peu vague mais elle inspire surtout un sentiment de privation à Lloyd. « Je vois... ça semble un peu austère. » Et encore un peu... une vie de moine c'est un peu l'horreur aux yeux de Lloyd qui aime le sexe, l'alcool et vivre ses émotions pleinement. « Ça ressemble à quoi un temple Jedi ? Un temple protestant ? Une sinagogue ? Une église ? » demande-t-il toujours plus intrigué par les déclarations d'Achille qui ne suffisent pas à abreuver sa soif d'informations. Il faut dire que la première question était assez générale et que la réponse a été tout aussi englobante. L'absence de détails apparaît à Lloyd comme une pierre tellement polie par le temps qu'elle en a perdu toutes ses aspérités. C'est surtout que d'aussi loin qu'il se souvienne, Lloyd n'a pas rencontré de personne qui suivent un courant aussi philosophique et si peu religieux. Parce que c'est bien comme ça qu'il envisage le Jediisme pour l'instant et qu'il a justement besoin de mieux le comprendre pour accepter de le qualifier de religion et non de courant de pensée. Ce qui lui semble fondamental à toute religion c'est la figure divine qui, même si elle est absente du bouddhisme au sens chrétien du terme est incarnée par Bouddha dont la nature est différente de celle des hommes et qui existe en petite quantité en chacun. « Et donc c'est une religion sans dieu ? » Il finit par demander de but en blanc. Se disant qu'après tout, il vaut mieux être sûr. D'humeur généreuse, Lloyd-Snö admettra peut-être que ce qu'il appelait courant de pensée jusque là présente les caractéristiques d'une religion new-age.
avatar

Achille
MESSAGES : 339
AGE : 36
LOCALISATION : Amsterdam
EMPLOI : Coach Sportif

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 5000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Moïra) Salomée
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hundred Miles (12/02 - 19h00)   Jeu 11 Fév - 17:09

Certains ici avaient déjà connu une forme de notoriété. Je pense notamment à Cody et ses abonnés et Lloyd qui visiblement lui aussi connaissait ça vu comment il m'en parle. Il m'expliqua qu'on s'y habitue et que la folie des gens risque de toute façon de très rapidement retomber. « Oui voilà, je pense que de toute façon, passé quelques semaines, on retombera vite dans l'oubli.. Pour ceux qui décideront de pas continuer la télé. » Certains pourraient pourquoi pas se servir de cette néo-notoriété pour envisager de rentrer dans d'autres émissions de télé-réalité qui sait ? Moi c'est pas quelque chose qui me ferait rêver - à moins que le thème m'intéresse vraiment – mais je serai pas surpris d'en voir quelques uns essayer de continuer là dedans. Il y a pas de mal. « Toi t'as des projets après l'aventure ? » je pense que cette émission est un bon tremplin, et je ce serait pas con de s'en servir, qu'importe si on veut continuer dans la télé, ou bien encore faire quelque chose qui n'a complètement rien à voir. En tout cas déjà, dans une semaine, faudra s'habituer à cette nouvelle vie. Il se peut qu'en allant se payer rien qu'une baguette à la con, on se retrouve à se faire arrêter plusieurs fois dans la rue. Comme il dit ça reste toujours agréable de voir venir les gens vers toi, mais voilà faudra s'y habituer. Je crois que les premiers jours, je vais éviter de trop sortir, le temps que tout ça, se calme un peu. J'en viens à aborder le secret de Lloyd. Il doit y avoir beaucoup de discussion sur les secrets cette semaine, mais c'est normal. On découvre enfin ce que nous cachait les autres, et forcément ça attise la curiosité. Apparemment il n'aimerait pas forcément rencontré ses gosses biologiques. Déjà juste pour sa fille, je peux comprendre. De toute façon, ils ont chacun leur famille. Mais je pense vraiment perso, que ce sera normal pour certains de s'interroger sur d'où ils viennent, et je serai pas étonné si d'ici quelques années Lloyd aient rencontré quelques uns de ses gosses. Qu'il le veuille ou non. Quand tu grandis, il y a forcément un moment où tu peux avoir envie d'une certaine quête d'identité, où tu cherches à mieux te connaître, et pour ces gosses là ça passera par leurs origines. « Tu verras bien, de toute façon, peut-être que ta fille aussi s'interrogera un jour sur ses parents biologiques. » Sans remettre en cause ses vrais parents, encore une fois juste par curiosité. Bon après je dis peut-être des conneries, je suis pas spécialiste en psychologie de l'enfant. Mais c'est ce que je pense. En tout cas, dimanche, lui permettra de retrouver son mari, et sa fille. Pile pour la Saint-Valentin comme je le souligne. En plus ouais c'était l'anniversaire de Lloyd hier. Comme il dit son mari a intérêt d'assurer. « Ah je suis sûr qu'il va sortir le grand jeu pour l'occasion ! » Je pense que Lloyd va passer une très bonne Saint-Valentin. Anniversaire, retrouvaille, finaliste et pourquoi pas gagnant.Tout est prédisposé à ce qu'il passe une parfaite saint-valentin pour le coup. Après son secret, c'est lui qui cherche à se renseigner sur le mien. Je lui explique grosso-modo ce que c'est, mais vraiment rapidement. Il faudrait des heures pour expliquer ce que c'est et expliquer à quelqu'un qui est pas de ta religion c'est encore plus délicat parce que forcément ça amène à certaines interrogations, incompréhensions. Maintenant il y a pas de soucis, je suis prêt à répondre à ses questions. Quand je lui explique ce que c'est, il me dit que c'est assez austère, il a pas tord. « Ouais, maintenant ça reste un choix de vie. » Dis-je en haussant les épaules. Tout ça je l'ai choisit. Je me sens mieux en vivant comme ça, par le passé j'avais trop accordé d'importance aux critiques des gens, à leurs regards. Ma religion m'a permit de m'en détacher, d'être plus fort, et de trouver ma place dans ce monde. Sans elle, je serai rien. « A des églises. » Mais voilà, c'est plus classe de dire Temple Jedi, mais ce sont bel et bien des églises. On en compte trois dans le monde. C'est pas énorme, mais pour une religion qui est née il y a à peine quinze ans, c'est pas mal. Il me demanda finalement si c'était une religion sans dieu. Je comprends, c'est dur à concevoir qu'une religion ne voue un culte a aucun dieu, aucun prophète, et pourtant c'est bien le cas ici. « Ouais on croit en aucun dieu. La seule croyance un peu transcendante j'ai envie de dire, ce serait la croyance en ce qu'on appelle la force. Un peu comme dans le film. C'est une énergie abstraite qui entoure tout ce qu'on connait ou pas, qui serait visible ou non.. Oui, ça c'est le côté perché on va dire.  » Mais moi forcément que j'y crois. Je médite beaucoup et pratique beaucoup d'art martiaux, pour approcher cette « force. » « Après contrairement aux religions classiques si je puis dire, ça demande pas d'adoration ou de prières, c'est juste une quête. » Encore une fois un peu à l'image du bouddhisme. Le problème c'est qu'à cause de son nom, certains salissent l'image du jediisme, tournent cette religion en dérision. A t-on le droit de toucher au sacré des autres ? Je pense pas. Qu'il soit religieux, moral, historique ou politique. Mais ça, ce n'est que mon avis, je vais pas m'aventurer là dessus. Je suis juste dans une émission de télé-réalité, rien de plus.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hundred Miles (12/02 - 19h00)   

 

Hundred Miles (12/02 - 19h00)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» You and me is more than hundred miles, you and me is more than the grey sky (Arjan)
» Hundred Miles
» 8 miles (film avec eminem en vedette)
» Charlène L. Miles
» Joey Miles [ E.C ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Premier étage :: Le dressing hanté-