Partagez | 
 

 I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Jackson
MESSAGES : 1072
AGE : 31
LOCALISATION : LONDON, ENGLAND.
EMPLOI : WEBMASTER.
CITATION : L'ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR ? T'AS DEJA VU UN CLOCHARD HEUREUX, CONNARD ?!
JUKE BOX : CIVIL TWILIGHT - HUMAN ◊ SEXION D'ASSAUT - PROBLEMES D'ADULTES ◊ BRUNO MARS - YOUNG GIRLS ◊ KEANE - SILENCED BY THE NIGHT ◊ RIHANNA - DIAMONDS

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 20 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: FRANCKIE ♥
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   Lun 20 Fév - 14:45

« I CLIMBED A MOUNTAIN,
I TURNED AROUND »

FEAT . SYSSOI

◁▷

Certaines personnes peuvent souffrir d'acrophobie, cette peur démesurée des hauteurs. Mais d'autres, quant à elle, ne sont en rien affectées par une quelconque phobie du vide. Jackson, lui, appartenait à cette seconde catégorie. En effet, il n'était pas de ceux qui pouvaient trembler comme des feuilles à deux mètres d'altitude passés. Non, vraiment pas. Il n'avait visiblement pas l'âme d'un Scottie, personnage acrophobe du film Sueurs froides, d'Alfred Hitchcock. Voilà pourquoi le jeune homme affectionnait particulièrement de se rendre sur les falaises, lieu tranquille et isolé où tout avait un sens différent à ses yeux. Et ce n'était pas tant de ne pas avoir à supporter la présence de ses crétins de camarades qui le ravissait, vous savez. C'était aussi et surtout le fait d'être seul avec ses pensées, d'avoir cette sensation de plein pouvoir. Il aimait cette sensation. De là haut, tout semblait démesurément petit, démesurément ridicule. Et lui, penché dangereusement vers le vide, avait l'impression de contrôler tout ce qui se trouvait sous ses pieds. Agréable impression que celle-ci, n'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit, et alors que le vent le faisant doucement tanguer, Jackson ne put profiter de son apaisante solitude bien longtemps. Car, déjà, des bruits de pas se faisaient entendre dans son dos. Quelqu'un allait-il se décider à se débarrasser de lui une fois pour toute ? Ou serait-il forcé de faire la conversation à l'un de ces ramollis du cerveau ? A choisir, il préférait encore s'écraser au sol. Bien moins douloureux.

Syssoï
MESSAGES : 2902
AGE : 31
LOCALISATION : J'SUIS TELLEMENT LOIN
EMPLOI : DANSEUR AU B-ONP
CITATION : « Des morsures de feu, derrière les oreilles, lui trouaient la tête, gagnaient ses bras, ses jambes, le chassaient de son propre corps, sous le galop de l'autre, la bête envahissante. »

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 145 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GABRIELLE
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   Lun 20 Fév - 16:36

J’ai mal dormi, comme toujours, la seule différence étant que cette fois, c’est Gabrielle qui m’a tenu éveillé une partie de la nuit. Et rien à voir avec cette activité nocturne et éreintante qui consisterait à lui ravager le corps de mes mains, de mes lèvres, et de tout autre organe externe de mon anatomie masculine. Souffrante depuis quelques jours, ses nuits s’avèrent agitées, ses rêves satiriques, et son état de fatigue inquiétant. Elle ne semble avoir trouvé le sommeil qu’au petit matin, mais il est trop tard pour moi, passé une certaine heure, le sommeil ne vient plus. Je m’extirpe du lit, incapable de dormir, mais pas totalement éveillé non plus. Je sais exactement ce dont j’ai besoin pour me remettre les idées en place. Je couvre le corps inerte de ma partenaire, puis m’éclipse de la chambre où la majeure partie des candidats pionce encore. J’enfile un jean que je boutonne en descendant les escaliers, et j’enfile un pull une fois dans l’entrée. Mon épais manteau m’attends sur un crochet, preuve que Sixtine dort encore ou respecte à la lettre de dress code de Ruben, sinon la petite klepto me l’aurait fauché. Je l’enfile tout en ouvrant la porte, et le vent froid qui me claque au visage produit l’effet escompté. Mes neurones s’activent, mes membres se dégourdissent, mon esprit s’éveille. Mais ce n’est pas suffisant, il m’en faut plus. Les falaises ! C’est là que je décide de me rendre, espérant que le vent qui y souffle toujours plus fort qu’ailleurs, achèvera de me tirer totalement de ma torpeur. La caféine n’a plus aucun effet sur moi, j’en suis réduit à compter sur un coup de main de mère nature, comme si, seul les éléments avaient le pouvoir de me faire plier. Sauf que la nature s’avère contre moi ce matin, à moins que ce ne soit l’oeuvre du Destin. Qu’est-ce qu’il fout là, lui ? Il existe encore ? Putain... Y avait le choix entre une trentaine de candidats, et c’est sa tête blonde de surfeur du pauvre qu’on me colle dans la face dès le matin ? Trop cool ! « Allez, saute ma douce Tosca...» J’annonce ma présence en m’approchant de lui, les mains dans les poches. J’ai pas l’intention de me priver de mon activation neurale complète sous prétexte qu’il zone dans le coin. Je ne lui ferais pas ce plaisir.
avatar

Jackson
MESSAGES : 1072
AGE : 31
LOCALISATION : LONDON, ENGLAND.
EMPLOI : WEBMASTER.
CITATION : L'ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR ? T'AS DEJA VU UN CLOCHARD HEUREUX, CONNARD ?!
JUKE BOX : CIVIL TWILIGHT - HUMAN ◊ SEXION D'ASSAUT - PROBLEMES D'ADULTES ◊ BRUNO MARS - YOUNG GIRLS ◊ KEANE - SILENCED BY THE NIGHT ◊ RIHANNA - DIAMONDS

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 20 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: FRANCKIE ♥
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   Lun 20 Fév - 17:23

Pourquoi fallait-il toujours que l'on trouble sa tranquillité ? A croire que l'univers tout entier voulait lui casser les couilles en permanence. Ça allait se payer ça, vous savez. Parce que non seulement on lui foutait un gros relou dans les pattes, mais en plus il s'agissait de Syssoi, alias le mec au nom bizarre et à l'étrange tendance à se croire dans un film dramatique à chaque occasion. Encore un cas. Lorsque la voix du grand brun se fit entendre, Jackson resta silencieux quelques instants. Il préférait sans doute se dire qu'il n'était pas réel, que personne ne se trouvait derrière lui et qu'il avait simplement un peu trop fumé la moquette ce matin. Mais non, le type était bel et bien là. Parce que Jackson se retourna légèrement vers lui, juste histoire de vérifier. Aucun doute possible ce coup-ci. Après un court soupire, Jackson se décida à prendre la parole. Faire languir, c'était sa spécialité. « Sautes d'abord et après peut être que je te suivrais. » Deux pour le prix d'un, ce serait plutôt marrant. Quoi que non, mourir en compagnie de Syssoi, ce serait tout sauf marrant. Parce que le bougre serait bien capable de survivre juste pour avoir le plaisir d'achever Jackson de ses propres mains. Ouais ouais, ça devait bien être son genre ça. « Qu'est-ce que t'es venu foutre ici, au juste ? » Ne vous y trompez pas, c'était une question comme une autre. Ça n'était pas comme si Jackson regrettait l'arrivée de Syssoi. Bien sûr que non. Plus sérieusement, quoi qu'il soit venu faire dans le coin, ça n'était pas censé l'intéresser. Et pourtant, ça semblait tout de même être le cas. Allez savoir pourquoi. Peut être Jackson espérait-il secrètement que son camarade songe sérieusement à se jeter dans le vide, qui sait ? Mais bon, cela semblait bien peu probable, avouons-le.

Syssoï
MESSAGES : 2902
AGE : 31
LOCALISATION : J'SUIS TELLEMENT LOIN
EMPLOI : DANSEUR AU B-ONP
CITATION : « Des morsures de feu, derrière les oreilles, lui trouaient la tête, gagnaient ses bras, ses jambes, le chassaient de son propre corps, sous le galop de l'autre, la bête envahissante. »

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 145 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GABRIELLE
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   Lun 20 Fév - 19:15

Pauvre petite tête blonde, trop satirique pour parvenir à feindre quoique ce soit. Il ne m’a importuné que le temps où il s’est employé à graviter autour de mon soleil, la collision était inévitable. Mais sa route a dévié, et ça me suffit amplement pour ignorer sa présence, ou tout du moins la supporter. Evidemment, sa tête ne me revient pas, comment pourrait-il en être autrement ? Mais au même titre que je m’emploie a ne pas montrer aux gens qui comptent à quel point ils comptent, je m’emploie également à ne pas montrer aux gens insupportables à quel point ils le sont. Je n’ai pas l’intention de gâcher mon réveil à cause de la simple présence de ce type qui à ma référence à Puccini, réponds par un ignare «saute d’abord et après peut être que je te suivrais.» ne manque que le «nanananère» pour élever un peu le débat. Comme si j’avais l’intention de sauter, ou même de le regarder faire. Je me demande combien de candidats, déjà passés par les falaises, ont eu la même conversation, à savoir ‘je saute’, ‘j’te pousse’, ‘crève enculé’ ? Certainement tous. Je ne brille pas par mon originalité, mais de là à tomber dans le grotesque redondant... Je fourre mes mains dans mes poches, et m’approche du rebord pour en apprécier l’à pic meurtrier. Jacko en profite pour me demander, avec son amabilité habituelle, ce que je branle ici. Je pourrais lui retourner la question, sachant que je n’ai pas l’impression d’avoir fait irruption dans sa tanière privatisée, mais plutôt dans un lieu public à l’air libre, mais je ne le fais pas, parce que contrairement à lui, j’en ai vraiment rien à carrer de ce qu’il peut foutre là. « A des maux étranges on applique d'étranges remèdes. » Pas besoin d’entrer dans les détails et de lui expliquer que j’ai besoin d’un coup de fouet pour me réveiller après une nuit blanche passée a entendre ma partenaire geindre, alors je me contente de plagier Shakespeare. Je doute qu’il puisse comprendre la référence, mais ça aussi je m’en fous.
avatar

Jackson
MESSAGES : 1072
AGE : 31
LOCALISATION : LONDON, ENGLAND.
EMPLOI : WEBMASTER.
CITATION : L'ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR ? T'AS DEJA VU UN CLOCHARD HEUREUX, CONNARD ?!
JUKE BOX : CIVIL TWILIGHT - HUMAN ◊ SEXION D'ASSAUT - PROBLEMES D'ADULTES ◊ BRUNO MARS - YOUNG GIRLS ◊ KEANE - SILENCED BY THE NIGHT ◊ RIHANNA - DIAMONDS

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 20 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: FRANCKIE ♥
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   Lun 20 Fév - 20:03

Okay, après réflexion, peut être bien que Jackson devrait prendre son élan et se jeter dans le vide. Il risquerait de finir en pièces détachées, mais ça n'était qu'un détail à ses yeux. Parce que franchement, tenir une conversation avec Syssoï serait au dessus de ses forces, il le savait. Peut être bien que ça n'était pas un mauvais bougre - c'était même certain au fond - mais bon sang qu'il lui prenait déjà la tête avec ses répliques qui se voulaient philosophiques. Il ne pouvait faire comme tout le monde, s'exprimer nor-ma-le-ment ? Non, probablement pas. Il devait être conditionné comme ça. Ou alors il se plaisait à étaler sa culture à tout va. Ça pouvait tout aussi bien être ça, oui. « Je vois » souffla Jackson, sur un ton quelques peu blasé. Et bah putain, il allait bien s'amuser avec un gars comme ça. S'il avait voulu, il aurait tout aussi bien pu descendre de là et vaquer à d'autres occupations. Oui mais voilà, il était bien ici, jusqu'à ce que le grand brun débarque. Et sa présence n'allait certainement pas l'empêcher de profiter de la vue, mais aussi des diverses sensations qu'elle procurait. « Des nouvelles de Gabrielle ? » demanda soudainement Jackson, comme si cela était parfaitement naturel. Enfin, ça l'était assez à ses yeux. Il se contentait de prendre des nouvelles de la rousse, qui se faisait rare en ce moment, et s'adressait pour cela à celui qui devait être le mieux placé pour lui répondre, à savoir le partenaire de la jeune femme. Était-ce un crime au juste ? Non, du moins, pas de son point de vue. Croyez bien que Jackson n'irait pas pleurer si Syssoï refusait de lui communiquer la moindre information. Ce serait si mal le connaitre que de s'imaginer une telle chose. Oh oui, si mal.

Syssoï
MESSAGES : 2902
AGE : 31
LOCALISATION : J'SUIS TELLEMENT LOIN
EMPLOI : DANSEUR AU B-ONP
CITATION : « Des morsures de feu, derrière les oreilles, lui trouaient la tête, gagnaient ses bras, ses jambes, le chassaient de son propre corps, sous le galop de l'autre, la bête envahissante. »

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 145 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GABRIELLE
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   Lun 20 Fév - 22:23

Qu’est-ce que ça peut te foutre ? Voilà ce que j’ai envie de lui répondre. Mais je retiens la répartie cinglante, preuve de son existence à mes yeux, mourir entre mes mâchoires serrées, et sur mes lèvres pincées. Je n’aime pas cet intérêt hypocrite qu’il porte à Gabrielle quand tout ce qui l’intéresse c’est le contenu de sa culotte, voir la profondeur de sa cagnotte. Je prends sur moi, j’ai déjà suffisamment montré à cet idiot les armes qu’il pouvait utilisé contre moi, pas besoin d’en rajouter une couche supplémentaire et lui laisser le loisir de tirer avant que j’eu enfilé mon gilet pare-balles. J’hésite à lui répondre, tout simplement, et je laisse le silence s’étirer entre nous tandis que mon regard se porte au loin, au-delà de la limite de l’horizon, là où je devrais me trouver en cet instant. «Elle est souffrante.» Je finis par répondre, scrutant la réaction du blondinet du coin de l’oeil. «Elle gerbe partout, c’est dégueulasse. J’te déconseille de l’approcher.» A force de gestes, et la mine dégoutée, j’en fais des tonnes, espérant l’écoeuré suffisamment pour qu’il ne lui vienne pas l’idée d’aller jouer au docteur avec ma partenaire. Je me verrais dans l’obligation de le foutre à la porte de mon lit, si tant est que les lits puissent être dotés d’une porte. En réalité, Gabrielle ne souffre pas des maux dont je l’afflige, seule la fièvre et la fatigue ont raison d’elle. La grippe. Celle qui laisse K.O, celle dont ne se relève pas si facilement. «Ca m’étonne qu’elle ne te l’ai pas refilé.» dis-je sans une once de compassion dans la voix. «Je suis presque déçu.» Oui, presque, parce qu’être réellement déçu impliquerait que j’en ai quelque chose à faire de son cas.
avatar

Jackson
MESSAGES : 1072
AGE : 31
LOCALISATION : LONDON, ENGLAND.
EMPLOI : WEBMASTER.
CITATION : L'ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR ? T'AS DEJA VU UN CLOCHARD HEUREUX, CONNARD ?!
JUKE BOX : CIVIL TWILIGHT - HUMAN ◊ SEXION D'ASSAUT - PROBLEMES D'ADULTES ◊ BRUNO MARS - YOUNG GIRLS ◊ KEANE - SILENCED BY THE NIGHT ◊ RIHANNA - DIAMONDS

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 20 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: FRANCKIE ♥
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   Mar 21 Fév - 1:01

Est-ce que Jackson portait un réel intérêt à l'état de Gabrielle ? Ou bien avait-il simplement mentionner la jeune femme afin de tester la réaction du partenaire de celle-ci ? Lui seul pouvait savoir, et soyez sûrs qu'il se garderait bien de le dire. Maintenant, il se demandait si Syssoï lui répondrait. Parce qu'il pourrait très bien ignorer sa question, ou encore mieux, l'envoyer chier. Ou alors déciderait-il finalement de lui donner une réponse. Dans tous les cas de figures, Jackson resterait absolument impassible. Alors, lorsque Syssoï lui révéla finalement que la pauvre Gabrielle était « souffrante », le grand blond arqua à peine un sourcil. Puis vinrent de plus amples détails de la part du brun, des détails qui avaient un léger goût d'exagération provenant de sa bouche d'ailleurs. Mais n'était-il pas, justement, connu pour sa tendance à exagérer un tantinet, hm ? « J'en avais pas l'intention » fit-il, lorsque Syssoï sembla lui déconseiller d'approcher la grande malade. Oh ciel, cela sonnait d'avantage comme un interdit. Mais que Syssoï se rassure, Jackson n'avait aucunement en tête de rendre une petite visite à la jolie rousse. Du moins, pas tant qu'elle risquait de dégueuler ses tripes, bien sûr. Bref. Syssoï reprit ensuite la parole, et Jackson l'écouta. Parce que oui, de temps en temps, il savait écouter. Et cela n'avait aucun rapport, vraiment aucun, avec le fait que la conversation portait présentement sur Gabrielle. Pure coïncidence, à vrai dire. « Si t'es déçu, attends-moi là, je peux aller arranger ça » lança Jackson, sur un ton des plus neutres. Comme s'il allait courir voir Gabrielle juste histoire qu'elle lui refile ses microbes, vous savez. Qu'elle se les garde. « En tout cas, j'espère pour toi que vous avez arrêté de vous bécoter. Je veux dire, ce serait quand même con que tu sois dans cet état toi aussi. » Là, il ne se trouvait pas du tout indiscret. Parce que de toute manière, tout se savait ici. Les murs avaient des oreilles, mais surtout des yeux. De très bons yeux, même.

Syssoï
MESSAGES : 2902
AGE : 31
LOCALISATION : J'SUIS TELLEMENT LOIN
EMPLOI : DANSEUR AU B-ONP
CITATION : « Des morsures de feu, derrière les oreilles, lui trouaient la tête, gagnaient ses bras, ses jambes, le chassaient de son propre corps, sous le galop de l'autre, la bête envahissante. »

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 145 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GABRIELLE
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   Mar 21 Fév - 1:53

S’il croit m’avoir avec son attitude de façade, grand bien lui face, mais Winnie l’Ourson vient de tomber sur un véritable ours polaire, de ceux qui ne plaisantent pas avec le masque d’impassibilité et de placidité. Le simple fait qu’il soit encore là, avec moi, sans avoir prit la fuite aussi sec après mon arrivée, tend à prouver qu’il a une bonne raison de rester, et que celle-ci n’a rien à voir ni avec la vue, ni avec l’air frais. Faudrait voir à pas se foutre de ma gueule trop longtemps. On joue pas dans la même catégorie de prédateur. Y a les mâles alpha, dont je fais partie, et puis y a les autres, les mâles bêta, ceta, delta, gamma... et zeta. Jacko, c’est un mâle zeta qui se prend pour un alpha. Et sans être réellement drôle, c’est divertissant. Je l’observe du coin de l’oeil tandis qu’il prétend ne pas avoir l’intention d’aller jouer au docteur avec Gabrielle. Très convaincant, bravo ! C’est maintenant que je suis censé applaudir le travail d’acteur ? Ha non... Il poursuit. Il tente de rebondir sur ma pseudo déception de ne pas le voir à l’agonie au fond de son lit, laissant entendre qu’il va s’empresser de rejoindre Gaby pour se faire refiler ses microbes. Je pourrais lui répondre qu’elle n’est malheureusement pour lui, plus contagieuse, mais à quoi bon ? J’hausse les épaules, avant de l’inviter, d’un geste nonchalant de la main en direction du château, à ce faire si l’envie lui en prend. Mais qu’il ne s’amuse pas à réveiller la belle, elle a déjà eu suffisamment de mal à trouver le sommeil. N’en finissant pas de chercher à provoquer une réaction chez moi, il enchaine sur le moment partagé avec ma partenaire dans la chambre, moment qui n’appartient qu’à nous, mais qui n’en finit plus de tourner dans le nid. A croire que deux personnes qui s’embrassent revêt un caractère presque inédit lorsque tous les autres sont déjà entrain d’éjecter leur semence dans des capotes en latex stimulées par des partenaires divers et variés. « Je prends le risque... » Je réponds dans un haussement d’épaules, sans un regard pour Jacko. La pauvre Gabrielle n’est pas en état d’embrasser qui que ce soit, et pour son bien, je n’ai plus l’intention de me montrer faible et lâche. Mais ça, ça ne regarde absolument pas le blond, ça ne regarde personne.
avatar

Jackson
MESSAGES : 1072
AGE : 31
LOCALISATION : LONDON, ENGLAND.
EMPLOI : WEBMASTER.
CITATION : L'ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR ? T'AS DEJA VU UN CLOCHARD HEUREUX, CONNARD ?!
JUKE BOX : CIVIL TWILIGHT - HUMAN ◊ SEXION D'ASSAUT - PROBLEMES D'ADULTES ◊ BRUNO MARS - YOUNG GIRLS ◊ KEANE - SILENCED BY THE NIGHT ◊ RIHANNA - DIAMONDS

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 20 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: FRANCKIE ♥
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   Mar 21 Fév - 3:42

Syssoï était fort. Syssoï était redoutable. Syssoï était dangereux. Telles étaient les choses que l'on pouvait entendre à son sujet. Pour autant, Jackson n'était en rien effrayé par son camarade. Peut être devrait-il l'être, pourtant. Peut être était-il bêtement inconscient, en fait. Non vraiment, il ne l'impressionnait pas. Pas même un tout petit peu. Si il parvenait à avoir une certaine emprise sur certaines personnes - Gabrielle était là l'exemple parfait - il n'avait aucune chance d'intimider Jackson. L'épisode de la salle de bain - qui commençait d'ailleurs à dater mine de rien - avait failli prouver le contraire. Et pourtant, non, rien dans l'attitude ou bien dans la personnalité de Syssoï ne suffisait à inquiéter Jackson. Encore une fois, peut être bien que ce bonhomme avait tort de ne pas voir en lui un quelconque danger. Mais sans doute était-ce là sa trop grande assurance qui ressortait. Une assurance démesurée qui le perdrait un jour, c'était certain. Mais voilà qu'en l'espace de quelques minutes, les deux jeunes hommes en étaient arrivés à évoquer la terrible maladie dont semblait souffrir actuellement Gabrielle. Jackson avait lancé le sujet, et commençait doucement à le regretter. Non pas parce qu'entendre parler de la rousse de cette façon le dérangeait, mais parce que ça n'était même pas censé l'intéresser, à la base. Jackson venait de prétendre ne pas avoir l'intention d'approcher Gabrielle. D'un certain coté, c'était vrai. Mais d'un certain coté seulement. Puis le grand blond avait ironiquement déclaré qu'il était prêt à être contaminé par la jeune femme. Il était suicidaire, mais ça avait quand même certaines limites. Et puis il y eut cette référence un peu maladroite aux bruits qui parcouraient le château et selon lesquels Syssoï avait échangé sa salive avec Gabrielle. Croyez bien que Jackson ne s'intéressait pas réellement à ce qu'ils faisaient tous les deux. Ils étaient libres de leurs faits et gestes de toute manière. Et pourtant, ça avait été plus fort que lui, il avait fallu qu'il évoque ce fait. La réponse de Syssoï fit d'ailleurs se dessiner un mince sourire sur ses lèvres. « T'es un aventurier, toi » fit-il, ironique. Jackson chuta ensuite délibérément dans un putain de caillou qui le regardait de travers depuis tout à l'heure, et qui tomba dans le vide, venant terminer sa chute plusieurs dizaines de mètres plus bas. Bien fait pour sa gueule.

Syssoï
MESSAGES : 2902
AGE : 31
LOCALISATION : J'SUIS TELLEMENT LOIN
EMPLOI : DANSEUR AU B-ONP
CITATION : « Des morsures de feu, derrière les oreilles, lui trouaient la tête, gagnaient ses bras, ses jambes, le chassaient de son propre corps, sous le galop de l'autre, la bête envahissante. »

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 145 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: GABRIELLE
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   Mar 21 Fév - 4:16

Sa dernière répartie est aussi improbable que sa couleur de cheveux. Aventurier ? Sous quel prétexte ? Avoir embrassé ma partenaire ? Ou bien prétendre, ironiquement être prêt à le faire à nouveau ? La première option je la raye d’office, il a lui même tenté sa chance avec un résultat bien en-deçà du mien. Je pourrais fanfaronner, le narguer ou jouer les coqs, mais je ne suis pas un animal de basse-cour, moi, je ne considère pas Gabrielle comme un trophée, encore moins comme un jouet, à la différence d’un certain blond dont je tairais le nom. Alors, j’imagine que son sarcasme est une réponse à ma fausse confession, à mon message sibyllin ne visant qu’à le laisser dans le brouillard où il se trouve déjà. Il est censé s’en foutre, c’est bien ça ? C’est l’image qu’il essaye de donner de lui, mais jusqu’à son coup de pied rageur dans ce pauvre caillou, tout dans son comportement tend à prouver le contraire. Je ne sais pas ce qu’il fout encore là, à mes côtés, mais clairement c’est pas pour faire ami-ami avec moi, et c’est pas pour mon secret non plus vu qu’il possède la capacité de déduction d’un plancton au stade zéro de son évolution sous-marine. On a rien en commun si ce n’est Gabrielle. Et même ça, on ne l’a pas en commun, puisque je n’estime pas avoir un quelconque droit sur elle, et que lui, clairement, ne fait même pas partie de l’écosystème restreint de la rousse. Est-ce que je crains Jacko ? Pas le moins du monde. Est-ce que j’estime qu’une quelconque rivalité est possible ? Absolument pas. « Qu’est-ce que tu veux savoir, Jacko ? » Je demande, calmement, en espérant mettre fin à sa présence à mes côtés si j’accélère les choses. « Pourquoi moi et pas toi, peut être ? » C’est pas de la provocation. J’imagine véritablement que ça peut être une des raisons de sa présence ici, de son engouement à faire la conversation à un mec qui n’en a rien à branler. « J’en sais rien. » Je finis par répondre de moi-même. Et c’est vrai, je ne sais pas pourquoi moi et pas lui, pas plus que je ne comprends toutes les autres qui ont précédé. Je ne suis pas le prince charmant, loin de là, et je ne suis même pas fréquentable. Pire que ça, je suis nocif... Alors pourquoi moi et pas lui ?

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45   

 

I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45
» Sangle WINDU chez Slack-Mountain
» Rocky Mountain Horse
» Le secret de BrokeBack Mountain
» Kits Slack Mountain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE DEUX :: SAISON 6 :: Extérieur-