Partagez | 
 

 HIPS DON'T LIE~ ft. evey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Moore
MESSAGES : 2443
AGE : 31
LOCALISATION : DUBLIN (IRELAND)
EMPLOI : ANIMATRICE RADIO
JUKE BOX : I'M A BITCH I'M A LOVER - SOMETHING FOR THE PAIN -

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Artie) (Sonny) célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: HIPS DON'T LIE~ ft. evey   Lun 12 Mar - 2:37

Le lundi 12 mars vers 22h45 ~
Lundi matin. J'ai mal dormis très mal dormis. J'ai plus de somnifère faut que je demande à la production de m'en refourgué. Je vous rassure que j'aurais pas fait usage de ces comprimé pour me suicider hein.. Je me lève les cheveux en bataille et me dirige directement vers la salle de bain un bâillement en accompagnement une tête de chien comme portrait parfait. Je passe mon doigt sur ma lèvre inférieur.. bien entaillé par la morsure que je me suis faite par colère. Je soupire j'ai des cernes de malade. Mauvaise journée en perspective. Je ne sais pas ce que je vais faire de ma journée.. je pense que je vais me murer dans un silence de mort et observer les gens tout en leur lançant des regard noirs un peu au hasard voir le premier qui ouvre la bouche et décider de son châtiment. Evey se lève pas longtemps après moi. Je la regarde. C'est une belle femme, je l'avais déjà remarqué mais pas comme ça. Je me souviens d'une de nos conversation. Je m'attache les cheveux et sors de la salle de bain.

Comme je l'avais dis journée de merde. Je me plonge dans mon lit fatigué de n'avoir rien fais de la journée. Je vois Evey qui passe prête à aller se coucher à son tour. Je le regarde, encore. Je pose ma tête sur l'oreiller et je ferme les yeux. J'essaye de trouver le sommeil le plus rapidement possible mais je n'y arrive pas. Impossible de me sortir Syssoï de la tête, et tout un tas d'autres truc. Aventure de merde. Je soupire, je tourne la tête. Qu'est ce que je pourrais faire ? Je me lève, je suis seulement habillé d'un slip et d'un tee-shirt d'homme ample. Je m'assois sur le rebord du lit et passe une main dans mes cheveux. Je tourne la tête, le lit d'Evey. Elle est seule. Pourquoi pas ? Je me lève et d'un pas lent et presque imperceptible me déplace jusqu'à son lit. Je lui demande pas son avis je soulève la couverture et je viens m'allonger à coté d'elle. Je passe une main sur son épaule pour qu'elle se retourne, elle a dut croire que j'étais Jackson, elle se rend compte rapidement que ce n'est pas le cas. Je m'approche d'elle, et passe une main dans ses cheveux. Le message est clair. « Salut. » Je vais pas la violer non plus hein, alors je vais faire l'effort de parler, un peu.
avatar

Evey
MESSAGES : 2726
AGE : 29
LOCALISATION : limerick, ireland.
EMPLOI : singer.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur http://ann-boleyn.tumblr.com/

MessageSujet: Re: HIPS DON'T LIE~ ft. evey   Lun 12 Mar - 3:58

Le prime de la veille s’est éternisée, mais en fait, je n’ai pas suivi grand-chose de l’action qui s’y soit déroulée. À un certain moment, je me demande même si je ne me suis pas endormi pendant tellement les seuls souvenirs qui me reste de la veille se trouve dans le brouillard. Certes, je suis bien consciente des grandes lignes de la soirée, de ce qui s’est passé en général, de qui est sorti et de qui est resté, mais on dirait que dans l’état où je suis, ça me passe cent lieux au dessus de la tête. À mon réveil, j’ai franchement l’impression de ne pas avoir suffisamment dormi. Et je ne dois pas être la seule. En croisant Moore dans la salle de bain, je constate à quel point elle à mauvaise mine. Hm, quand on se compare, on se console, faut croire. Il fait dire, après le choc du départ de Syssoï et l’annonce de sa nomination, j’imagine sans peine – ou pas, en fait – l’état dans lequel elle se trouve. Horrible, à mon avis. Néanmoins, je n’y accorde pas davantage d’attention, et ma journée passe, sans que je ne revoie la brunette, qui semble s’être isolée dans un coin, loin de l’agitation qui règne dans le reste du château. Il est prêt de vingt-trois heures quand je décide d’aller rejoindre mon lit. Enfin, dois-je dire, car depuis la fin de la soirée, je m’entête à rester éveiller, mais voilà, je crois que j’ai perdu mon combat. Un passage rapide dans la salle de bain pour enfiler une chemise de nuit confortable – au diable l’apparence pour ce soir – et je me glisse dans ma chambre, croisant du même coup Moore qui semblait avoir eu la même idée. Pas surprenant, vu la tronche qu’elle tirait ce matin. Je me réfugie sous les couvertures, tournant le dos à la pièce, fermant les yeux alors que ma tête se pose à peine tout contre mon oreiller. Je suis sur le point de sombrer lorsque je sens une présence à mes côtés. Probablement Jackson qui vient rejoindre le lit conjugal. En fait, peut-être pas, finalement. Cette main sur mon épaule, ce n’est clairement pas son genre. Me retournant pour faire face à l’inconnu(e), je me retrouve presque nez à nez avec Moore. Si mon geste nous a rapprochés, il me semble que la distance entre nous soit trop importante, pusique que la jeune femme se colle à mon corps, passant une main dans ma chevelure. Un geste plutôt intime, vu les circonstances. Je commence à penser qu’elle a peut-être une idée derrière la tête. « Salut. » sont d'ailleurs les seuls mots qu’elle prononce à mon intention. « Bonsoir ? » ne puis-je m’empêcher de lui dire, une légère pointe d’interrogation dans la voix. Je ne la questionne pas, je pense que si ces intentions sont aussi clairs que je le crois, elle me le fera très rapidement savoir. Et dois-je-vous rappelez que dans ce cas, les paroles sont du genre plutôt futiles? Tout à fait. Pas besoin de vous faire un dessin.
avatar

Moore
MESSAGES : 2443
AGE : 31
LOCALISATION : DUBLIN (IRELAND)
EMPLOI : ANIMATRICE RADIO
JUKE BOX : I'M A BITCH I'M A LOVER - SOMETHING FOR THE PAIN -

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Artie) (Sonny) célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: HIPS DON'T LIE~ ft. evey   Lun 12 Mar - 20:41

Pourquoi m'étais-je faufiler sous ses draps ? Je ne sais pas réellement, j'en ai eu envie et je crois que c'était le cas durant toute la journée. Je crois que je me dis que je vais certainement partir dimanche, il y a tellement de personnes populaire autour de moi nominé que je ne pense pas faire le poids si encore il y avait qu'une ou deux personne à partir peu être .. mais là trois.. ça fait beaucoup. Mais c'est pas grave je le prend très bien tout ça. Mais au fond est-ce que j'ai profiter de l'aventure comme il se doit ? Je ne crois pas.. Je me suis laissé détourné de mon but : faire la fête H24 et récolté du pognon. Par des trucs minables comme l'amitié ou l'amour. C'est finit. Alors je vais revenir aux sources, et profiter de l’aventure comme j'avais décidé de le faire au départ. Mais d'abord il allait me falloir un déclencheur. Et Evey serait ce déclencheur si elle acceptait bien entendue. Il me fallait une bonne partie de jambe en l'air pour passer à autre chose comme à un nouveau chapitre de ma vie dans ce nid tout pourrie. J'aurais pu aller voir n'importe qui d'autre vous allez me dire. Ben non c'est Evey que je veux. Cette fille est un mystère malgré le faite que son secret ai été découvert, elle reste un mystère.. un mystère de dingue. C'est ça qui m'attire, je suis rarement attiré par les femmes et pourtant c'est la deuxième dans cette maison qui me fait cet effet.. en plus je crois que les hommes en ce moment j'en peu plus, entre Ruben, Artie et le grand russe.. Je sens la surprise dans sa voix, dans la manière qu'elle a de me dire bonsoir, ponctué d'un magnifique point d'interrogation. J'aurais réagis pareille.. c'est pas comme si y avait eu de l’ambiguïté entre nous dans nos dernières rencontre non.. enfin je ne crois pas. Pas de mon coté en tout cas. Je continue de jouer avec ses cheveux délicatement. Je ne répond pas à ses interrogations, pas pour le moment. Le silence me va bien. Ma main se déplace sur son épaule et vient se balader sous la couverture pour se déposer sur sa cuisse nue. J'aurais du demande avant non ? Mais elle ne s'est pas reculé quand je me suis approché d'elle, elle ne m'a pas rejeté alors que je sais pertinemment qu'elle a compris le message. « Tu peux dire non, mais si tu dis oui.. ça ne signifiera rien. » dis-je dans un souffle. Je préfère mettre les points sur les i j'ai déjà quelqu'un qui éprouve quelque chose pour un c'est suffisant. Je dis pas que la blonde va tomber amoureuse de moi hein, loin de moi cette vantardise mais je préfère prévenir. Je m'approche un peu plus d'elle laissant ma main caresser sa cuisse. Nos lèvres se touchent presque. « Dis oui. » Un souffle, encore. Je n'ai pas l'intention de parler plus alors j'espère qu'elle va dire oui.
avatar

Evey
MESSAGES : 2726
AGE : 29
LOCALISATION : limerick, ireland.
EMPLOI : singer.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur http://ann-boleyn.tumblr.com/

MessageSujet: Re: HIPS DON'T LIE~ ft. evey   Mar 13 Mar - 3:11

Je me demande encore pourquoi j’ai mis ce petit air inquisiteur dans mon bonsoir. Il me semble évident qu’il n’y a pas trente explications concernant la présence de Moore sous les couvertures, à mes côtés. Et je doute très fortement que les vingt-neuf autres ne sont pas aussi crédibles que celle qui m’est venu instantanément en tête. Elle n’est certainement pas venue se blottir contre moi pour que je la console de la peine de ce départ – qui n’en ait plus vraiment eu – de Syssoï. En fait, peut-être si, mais pas vraiment de la façon dont vous l’entendez. Disons que j’ai une image très claire de la forme que pourrait prendre ce réconfort dont il est question, hm. Je ne dis pas ça parce que la jeune femme continue, de ses doigts fins, à jouer dans mes cheveux. Ni parce que sa main, dans un mouvement lent, entreprend une décente le long de mon bras, de mon hanche, avant d’atterrir tout contre ma cuisse. Sa main est froide contre ma peau nue et je ne peux m’empêcher de frissonner face â ce contact. Mon regard se rive dans le sien, le scrute à la loupe. Elle ne dit toujours rien, mais son silence est pourtant lourd de sens. J’ai compris, depuis longtemps, ces intentions. Elles sont claires, nettes, précises. « Tu peux dire non, mais si tu dis oui… ça ne signifiera rien. » Sa voix est comme un murmure, mais je suis suffisamment près d’elle pour avoir capter l’essence du message. Je pourrais dire non, en fait, j’aurais toute les raisons de le faire, mais pour tout vous avouez, j’en suis incapable. Peut-être parce qu’à la savoir si près de moi, comme ça, ne me laisse pas si indifférente que ça. Je ne suis pas aveugle non plus : Moore est un brin de femme plutôt jolie, et même si ma préférence à toujours été portée sur les rousses, je dois avouer que les brunettes me font toujours de l’effet. Je sens les caresses de sa main se faire légèrement plus insistante, alors qu’elle se rapproche, encore, toujours plus proche. Quelques millimètres à peine séparent nos deux visages, nos lèvres se touchent presque. « Dis oui. » À nouveau, ces mots. Dans un souffle, elle les prononce, me suppliant presque. Je ne peux pas dire non. Je ne le veux pas non plus. Ce qui ne nous laisse qu’une seule option. Séparant la maigre distance entre nos deux corps, je m’empare de ces lèvres. Délicatement, d’abord, mais j’y mets plus d’insistance lorsque je comprends qu’elle a compris que ce geste est ce qu’elle attendait. Mon accord.
avatar

Moore
MESSAGES : 2443
AGE : 31
LOCALISATION : DUBLIN (IRELAND)
EMPLOI : ANIMATRICE RADIO
JUKE BOX : I'M A BITCH I'M A LOVER - SOMETHING FOR THE PAIN -

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: (Artie) (Sonny) célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: HIPS DON'T LIE~ ft. evey   Mer 14 Mar - 23:27

Dans cet endroit il y a tout un tas de choses qui nous arrive et qui influent sur nos actes, nos paroles et nos envies. Quand on est à l'extérieur et qu'on regarde ces crétins qui sont enfermé dans une baraque et qui tombe amoureux au bout d'un mois.. tu te fou de leur gueule parce que c'est pas comme ça que ça marche en vrai. Mais faut savoir qu'à l'intérieur tout arrive rapidement, les choses sont accéléré à un point fou. Et les émotions sont décuplés. Alors quand il m'arrive des choses comme un amoureux languit, la perte de quelqu'un, son retour, ou encore une engueulade avec mon partenaire. Je vais mal et encore plus mal que ce que je devrait ressentir en temps normal. Je chercher quelque chose pour oublier et la petite Evey me semble être quelqu'un de parfait dans son genre. Je l'ai observé souvent durant la journée et ce n'est que la nuit tombé que je me décide à aller me faufiler dans son lit. Et sans dire un mot de plus lui montre bien mes attentes. Je dis quelque parole pour lui faire comprendre que je suis pas là pour la forcer à faire quoique ce soit.. non mais que j'aimerais beaucoup qu'elle dise oui que je n'allait pas supporter de me faire rejeter encore une fois. Elle comprend parfaitement, et garde le silence. Elle n'a pas besoin de parler de toute manière elle décide d'éliminer la dernière distance qui se trouvait entre nos lèvre et m'embrasse doucement.. puis plus intensément. C'est son accord je l'ai compris parfaitement. J'opère une légère pression sur sa cuisse puis continue mes caresses. Mon corps se colle littéralement au sien. Ma mains remonte jusqu'à son cul, une caresse furtive. Ma mains continue de se faufiler sous sa chemise de nuit parcourant son corps sans aucune retenue. Cette chemise de nuit à le dont de m'énerver. Je continue de prolonger ce baiser tout en entreprenant d'une seule main de retirer cette chemise de nuit, je la remonte rapidement me laissant une vu prenante sur son corps ma main ressoudant pour aller caresser son ventre. Je quitte ses lèvres pour déposer des doux baiser dans son cou continuant de prodiguer de douce et sensuelle caresse sur sa peau devenant de plus en plus chaude.
avatar

Evey
MESSAGES : 2726
AGE : 29
LOCALISATION : limerick, ireland.
EMPLOI : singer.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur http://ann-boleyn.tumblr.com/

MessageSujet: Re: HIPS DON'T LIE~ ft. evey   Ven 16 Mar - 4:44

Le message n’est pas bien difficile à comprendre, et mon geste, mon baiser, suscite chez Moore les réactions que j’attendais d’elle, à l’instar de ce qu’elle attendait de moi. Le tout débute doucement, presque tendrement, mais ce n’est que le commencement, alors que nos lèvres et nos langues se découvrent mutuellement. C’est un territoire inconnu et tout nouveau pour, raison de plus pour que j’en profite. Cette occasion, comme je le sais depuis le départ, ne se reproduira certainement pas. C’est maintenant ou jamais. Sa main se presse d’avantage contre ma cuisse, puis entreprend une remontée lente le long de mon corps, tout contre ma peau, s’attardant un moment ses mes fesses qu’elle tâte un moment, avant de s’en défaire. L’espace entre nos deux corps est pratiquement inexistant, ces derniers s’étant rapprochés au fil des caresses. Je la sens qui se faufile sous ma chemise de nuit, je me doute bien qu’elle souhaite s’en débarrasser, retirer ce vêtement qui n’est qu’une entrave. Ses mains se sont faufilées dessous, le relevant au passage. Je me détache un court instant du contact de ces lèvres pour le retirer, mon corps se retrouvant presque nu, si ce n’était de cette culotte que je porte toujours. Je sens ses doigts caresser le bas de mon ventre, puis papillonner ailleurs au gré de ses envies. Sa bouche, quant à elle, s’est glissée jusqu’à mon cou, faisant naître de légers frisons le long de mon corps. Mes mains, jusque-là impuissantes, décident de se mêler au jeu alors qu’elles se faufilent à leur tour sous le chandail presque trop grand que porte la jeune femme, ce qui me laisse aisément de place pour entreprendre de titiller sa poitrine. Puis l’une d’elles s’aventure dans son dos. Du bout des doigts, délicatement, sensuellement, je dessine le long de son corps des formes imaginaires. De quoi faire naître des frémissements chez la brunette.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: HIPS DON'T LIE~ ft. evey   

 

HIPS DON'T LIE~ ft. evey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HIPS DON'T LIE~ ft. evey
» Je suis pas bourré, hips ! [terminé]
» Punk Vs London
» that awkward moment when we're sitting next to each other feat. connor, cooper, evey & esther..
» SMS (+) EVEY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE DEUX :: SAISON 6 :: Intérieur-