Partagez | 
 

 I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Andreas
MESSAGES : 1947
AGE : 31
LOCALISATION : from BRISTOL to MUNICH
EMPLOI : FOOTEUX

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48   Lun 16 Juil - 6:21

    Nora

LABYRINTHE ; MONTAG, 16 JUILLET - 21H48

Je le savais pourtant, alors pourquoi je m'obstinais, hm ? Ne jamais s'aventurer dans le labyrinthe, jamais. Encore moins de nuit. Surtout que si j'y avais foutu les pieds ce soir, c'était pour montrer que contrairement aux autres, j'étais apte à ne pas m'y perdre. Et bah bien joué Andreas, non vraiment bravo. Quel sens de l'orientation ! Quiconque pénétrait imprudemment dans ce foutu labyrinthe était amené à s'y perdre. Je ne faisais décidément pas exception à la règle. Et le fait que je m'y étais rendu pour me prouver certaines choses et surtout par volonté de flatter mon égo me rendait doublement fautif. Tandis que je tournais sur moi-même tout en scrutant les alentours à la recherche de n'importe quel indice me permettant de me diriger vers telle ou telle direction susceptible de mener à l'issue de tout ce bordel, j'entendis comme des pas derrière moi. Je décidai de la jouer comme dans les films, m'imaginant que la caméra était plantée juste devant mes yeux et que toute l'angoisse de l'instant pouvait se lire à travers eux. J'aurais pu me retourner, mais non cela aurait gâché tout le suspens, vous comprenez. « Esioal ? C'est toi ? » Cherchez pas, nous étions deux ici à pouvoir comprendre la référence. Bon allez, s'en était trop, je voulais mettre un visage sur cette approche. En me retournant, je tombai nez à nez avec une silhouette qui me semblait familière mais que, sur le coup, je ne reconnus pas - il faisait nuit, rappelez-vous. « Dirne ! » Cette peur que j'eus sur le moment. Attendez, mais cette mystérieuse personne n'était-elle pas... « Nora ? Toi aussi t'as voulu faire la maligne et résultat, t'arrive pas à sortir de ce foutoir ? Oh à moins que tu ne viennes gentiment m'indiquer la sortie... » J'étais preneur, hein, carrément. Je ne tenais pas franchement à passer toute la nuit dans ce foutu labyrinthe. Non, vraiment pas. Donc soit elle venait m'aider et me sortir de cette merde, soit comme moi elle s'y trouvait paumée et dans ce cas, on était pas dans la mouise. Ah si j'avais su, j'aurais semé des bouts de pain derrière moi. Au moins je l'aurais retrouvée en claquant des doigts, la sortie. Mais hélas, sur le coup je n'y avais pas pensé. Et une fois encore, je me retrouvais pris au piège de ce truc. C'était bien ma veine.
avatar

Nora
MESSAGES : 948
AGE : 28
LOCALISATION : DUBLIN, IRLANDE.
EMPLOI : ETUDIANTE EN MEDECINE.
CITATION : « imagination is more important than knowledge » (einstein)
JUKE BOX : oasis. sebastien schuller. nina simone. nouvelle vague. ludovico einaudi. kid cudi. soley - pretty face. in this shirt - the irrepressibles. yann tiersen. young folk - peter, bjorn & john. the fray.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 81 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (kon, marvel, JAMIE)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48   Jeu 19 Juil - 3:54

M’aérer, m’aérer, m’aérer… ça a été le seul mot d’ordre de ma journée. Mon seul besoin, mon unique envie, après cette nuit extrêmement courte et absolument pas réparatrice. Au contraire. Cette nuit m’a épuisée plus qu’autre chose. Et, le pire, dans l’histoire, c’est que je n’ai même pas réussi à taper une sieste dans l’après-midi histoire de récupérer un peu. Alors, du coup, je suis encore là, à errer parce que je n’arrive pas à trouver le sommeil. Paradoxal, n’est-ce pas ? Pourtant, ce n’est clairement pas l’envie qui manque. Je tombe de fatigue mais j’aligne toujours et encore les pas. Je m’arrête, parfois, je fais une pause et je repars. Je me fais l’effet d’un pèlerin parfois. La foi en moins, je crois. Je marche, le ciel s’assombrit, le froid tombe. Je resserre les pans de la veste que j’ai enfilé avant de rabattre la capuche sur ma tête. Je me noie dans mes pensées, m’engouffre dans le labyrinthe sans réellement m’en rendre compte. Toute façon, je me dis que ce n’est pas la première fois que je me retrouve ici. A force, je devrais pouvoir retrouver mon chemin. Je crois, aussi, que dans le fond je m’en fous. Je regarde sans regarder, bifurque au hasard, me perd sans m’en rendre compte. La peur a déserté et je continue de marcher. Je pense au jeu, aux candidats, certains, certaines, les départs, ceux qui me manquent, les demi-finales qui approchent, la fin… Je déglutis et l’on m’arrache de mes pensées. J’arque un sourcil. Esioal ? C’est quoi ça ? Je jette un regard en arrière, j’avise un pas en avant, et je tombe sur Andreas. Il scande un truc en allemand que je ne comprends pas. Vu l’intonation j’en devine le sens. « Pas du jeu, je ne comprends pas l’Allemand » je lui dis sur un ton léger. Et, j’esquisse un sourire pour la forme. L’étalon allemand, comme nous l’avions surnommé avec Jamie, reprend la parole. « Aucune des deux options » je lui répond avec une légère moue. « Je voulais m’aérer, j’ai marché, j’ai pensé et quand j’ai repris conscience, je me suis retrouvée entre de gigantesques haies » j’ajoute sur un ton faussement désemparé. Je suis consciente de ne lui être d’aucune utilité du coup mais « A deux, on a plus de chance de s’en sortir vivant » je l’informe comme si nos vies en dépendaient. Au pire, on dort dehors et après on retrouve la sortie congelés, affamés et manquant cruellement de sommeil. En gros, on fait équipe ?
avatar

Andreas
MESSAGES : 1947
AGE : 31
LOCALISATION : from BRISTOL to MUNICH
EMPLOI : FOOTEUX

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48   Jeu 19 Juil - 12:22

J'aurais pu tomber sur Esioal, un bon ami rencontré il y a peu dans la forêt, seulement la présence que je sentis derrière moi n'était autre que celle de Nora. Point de déception, non, à condition bien sur que la demoiselle puisse m'être d'une aide précieuse pour regagner au plus vite le château. Seulement tomber sur elle me surpris tellement que j'en lâchai bientôt une grossièreté dans ma langue maternelle. « Pas du jeu, je ne comprends pas l’Allemand » fit-elle alors, tandis que sa remarque me fit bientôt sourire. Franchement le mot que je venais de lui sortir n'était pas bien compliqué à traduire, puisqu'il me semble qu'il était aussi répandu ici qu'en Allemagne - le mot "putain", en somme. Mais on ne pouvait quand même pas le lui en vouloir de ne pas parler un mot d'allemand ni d'en comprendre la langue. Bon et sinon, qu'est ce qu'elle faisait ici ? Avait-elle voulu se prouver qu'elle était apte à s'y retrouver dans un bordel pareil, ou était-elle plutôt venue m'aider à localiser la sortie ? « Aucune des deux options » Ah mince. Et moi qui comptait sur elle pour sortir de ce machin. Bon. « Je voulais m’aérer, j’ai marché, j’ai pensé et quand j’ai repris conscience, je me suis retrouvée entre de gigantesques haies » En gros son subconscient l'avait menée jusqu'ici, tandis que moi c'était plutôt mon égo qui m'avait conduit à cet endroit. « A deux, on a plus de chance de s’en sortir vivant » annonça-t-elle alors. Je laissai s'échapper un petit rictus. Mon dieu, nous risquions réellement de mourir ici si l'on ne retrouvait pas rapidement notre chemin ? Foutaises. « Tout de suite les grands mots. Bon, attends. » Je fis quelques pas en avant, puis tournai sur moi-même avant de reporter mon regard sur Nora, à nouveau. « Bien. Mon instinct m'indique que la sortie pourrait bien se trouver... dans cette direction. » J'effectuai un mouvement de bras sur le côté, lui signifiant qu'à mon humble avis il valait mieux emprunter ce chemin que je venais de désigner. Mais en fin de compte, je n'étais pas tellement sur de moi. « Hm... à moins qu'elle ne se trouve... par là. » rétorquais-je, tout en pointant du doigt un autre chemin, à l'opposé. Vous l'aurez compris, je faisais le malin là tout de suite mais en réalité je savais pas du tout où aller. « J'ajouterai que je n'ai aucun sens de l'orientation. » C'était dit, elle en était maintenant avertie. En fin de compte nous n'étions pas plus avancés, et restions tout aussi perdus.
avatar

Nora
MESSAGES : 948
AGE : 28
LOCALISATION : DUBLIN, IRLANDE.
EMPLOI : ETUDIANTE EN MEDECINE.
CITATION : « imagination is more important than knowledge » (einstein)
JUKE BOX : oasis. sebastien schuller. nina simone. nouvelle vague. ludovico einaudi. kid cudi. soley - pretty face. in this shirt - the irrepressibles. yann tiersen. young folk - peter, bjorn & john. the fray.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 81 000€
RELATIONS:
PARTENAIRE: (kon, marvel, JAMIE)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48   Sam 21 Juil - 3:02

Mes prunelles balaient l’allée avant de revenir sur le jeune homme qui échappe un rictus. Nous sommes paumés et lui trouve encore le moyen de se moquer. Que le Seigneur me donne la force ! Il m’accuse de lui sortir les grands mots. Je lève les yeux au ciel faussement exaspérée. « Comprend moi, j’ai peur que tu ne m’abandonnes ici » je fais avec une petite moue et des yeux de merlan frit avant de laisser filer un léger rire. Ce qui est ridicule dans la mesure où je suis entrée ici toute seule, comme une grande. Enfin soit. C’est pour la blague. Il reprend la parole pour m’informer que son instinct lui dit d’aller à droite. Je fronce les sourcils, signe de réflexion. « Hm, ok, prenons à gauche alors » Ouais, j’ai comme des doutes concernant son instinct. Eh bien regardez où celui-ci la mené ! Au centre du labyrinthe sans espoir de retour. Non, je prends les choses en mains. Puis, Andreas se ravise et retourne sa veste. Je me pince les lèvres. Et je braque mes prunelles émeraude sur lui. Oui, comment je fais pour prendre les choses en main s’il change d’avis comme de chemise. Aller, ca va aller. Je ris, d’ailleurs, lorsqu’il me dit n’avoir aucun sens de l’orientation. Je lève les yeux vers lui. « J’ai cru remarquer… » je sifflote. Me concernant, il n’est pas trop mal quand je fais un tant soit peu attention à se passe autour de moi, et présentement, ce n’est clairement pas le cas. Je fais les cents pas en réfléchissant… J’ai une idée. « J’ai une idée… » je lui annonce pensive. « Mais ce n’est pas du jeu » j’ajoute sur un ton presque mystique en plantant mes prunelles dans les siennes. Genre : acceptes-tu cette condition-là ? Ceci dit, je n’attends pas sa réponse que je lui expose mon idée. « Pour trouver la sortie, il suffirait que l’on –ou au moins l’un de nous- surplombe les haies... » Tu me suis ? Tu comprends ce que je veux dire ? Oui, Andreas, tu me portes et je nous guide !

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48   

 

I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48
» Jade - The little flower is lost in this big world
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE TROIS :: SAISON 7 :: Extérieur-