Partagez | 
 

 SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Janka
MESSAGES : 648
AGE : 30
LOCALISATION : NEW-YORK,USA.
EMPLOI : DJ&PIANISTE.
CITATION : « AIME-TOI TOI-MÊME, ET LAISSE LA FOULE TE HAÏR. »
JUKE BOX : CHOPIN.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE: PERSONNE.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU   Lun 1 Oct - 2:36

sunday wake up, give me a cigarette,
le mardi 02/10 à 22h55.
De la vermine. J'allais dire des singes mais je respecte trop ces animaux pour les associer une fois encore à ces cons qui me sert de roomate pour une duré encore indéterminée. Quand je les regarde je suis juste totalement inerte, je les trouve tous plus détestable les uns des autres, tous plus haïssable. Au petit déjeuné je rêve que l'une d'entre eu s'étouffe avec une céréale. Au déjeuné j'imagine avidement que l'un d'eux se tranche un doigt. Et la plu part du temps j'espère qu'ils vont juste mourir d'une auto combustion histoire que je vois un beau spectacle. Alors quand dès fois vous me voyez sourire de manière rêveuse c'est souvent que j'imagine l'un d'eux entrain, de mourir ou juste de souffrir. Et même que pour m'endormir j'imagine les larmes de Barbies lors du prime. En réalité, ils me désolent tous il n'ont tout simplement aucune conscience du genre d'être détestable qu'ils peuvent être. Je pense qu'ils se croient chanceux de faire parti de cette espèce majestueuse qu'est l'humain mais c'est tellement... faux. L'humain n'est qu'un destructeur. Ce qui fait de moi le meilleur des humains. Heureusement que l'ont a un espace de jeu assez grand pour que je puisse m'échapper de ces tarés. Heureusement pour eux parce que je crois que j'aurais finis par montrer les dents à un moment. Mes pupilles lugubres regarde avec intérêt ces ruines romaines, j'imagine que se sont les thermes. D'un pas félin j'y entre, sans un bruit, sans une respiration, sans un murmure. Je le vois immédiatement entièrement dans l'eau chaude du grand bassin. Je le dévisage un instant, pas de sourire, pas de hourra à la Janette qu'un regard sombre et las. Vous m'avez tout simplement lessivé, je n'ai pas l'habitude d'avoir affaire à autant de crétins en même temps. Je me contente d’ôter mes grolles que je balance un peu au hasard. Je laisse tomber la veste en cuire qui ornes mes épaules. J'ai bien envie de goûter à ce bain. C'est le tee-shirt qui couvre une poitrine menue qui suit la veste et les chaussures, s'échouant au sol sans un bruit. Le short ne met pas longtemps à rejoindre le reste. Visage fermé je plonge mon corps nu dans l'eau chaude dans un frisson salvateur. Mon corps immergé je le regarde encore, le Lulu. Je suis si lasse que je n'ai plus la force de jouer Janette la simplette alors je laisse une version de moi, inerte, intouchable comme reflet, comme cadeau.
avatar

Lulu
MESSAGES : 2103
AGE : 27
LOCALISATION : dublin (ir).

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: JOSHUA
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU   Lun 1 Oct - 18:12

Je sens l'eau chaude recouvrir les moindres parties de mon corps. Je suis nu, entièrement nu, et maintenant recouvert d'un liquide qui dépasse de quelques degrés celui de mon propre sang. Et je suis bien, et je suis en paix, me laissant simplement porté par ce non courant qui guide mes pensées, les apaises. Je ne sais plus vraiment où je suis, comment je suis arrivé ici ni même quelle heure il peut bien être. Je suis dans un trou, un néant absolu, et cela fait tellement de bien. Plus aucune voix. Plus aucun soupir. Plus aucun pleur, ni geste. Plus rien. Juste moi, combiné à ce bassin, nous ne faisons plus qu'un. Je passe une main dans ma nuque, laissant quelques gouttes perlées sur celle ci, quelques gouttes des plus brulantes. J'échappe un soupir de plaisir et finis par m'accouder à un rocher. C'est à ce moment là qu'une ombre se découpe dans l'entrée. Elle approche, elle approche. Un pas. Deux pas. Et une silhouette maintenant plus éclairée dont le visage me marque immédiatement. Janka. Je ne dis rien, non, je contente de l'observer. Elle, elle semble me regarder sans réellement me voir, non, le temps s'est juste stoppé, lassitude extrème. Nous n'avons simplement pas besoin de parler, tout est bien ainsi. Elle retire ses vêtements un à un, les laissant s'échouer sur le sol alors que je détaille sa silhouette sans aucun gêne. Des femmes, j'en ai déjà vu passées, et ce depuis quelques années maintenant. Je n'ali plus peur de l'être humain comme j'avais appris à l'être lorsque j'étais encore enfant. Comme chacun avait appris à l'être, plus ou moins à sa façon. Je ne bouge pas, me contentant de l'observer, pénétrant dans le bassin. Je ne prends pas non plus la parole, trouvant ce silence bien trop précieux pour être brisé dans l'immédiat.
avatar

Janka
MESSAGES : 648
AGE : 30
LOCALISATION : NEW-YORK,USA.
EMPLOI : DJ&PIANISTE.
CITATION : « AIME-TOI TOI-MÊME, ET LAISSE LA FOULE TE HAÏR. »
JUKE BOX : CHOPIN.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE: PERSONNE.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU   Lun 1 Oct - 22:10

On reste là à se regarder dans le blanc dans yeux. Ça pue la lassitude. On est jeunes, beaux, dans un jeu de télé réalité et on se fait chier ? Des autres, moi je me fais chier des autres. Il me blasent, l'effet de surprise du début qui avait quelque peu infiltrer mes veines dans les loges avant d'entrer alors que je me demandais à quel sauce j'allais les manger et bien il s'est essoufflé, il s'est barré ce putain effet de surprise. Certain nous trouveront pitoyable peut être ? D'être des blasé de la vie alors qu'elle pourrait sois disant parlant nous apporter bonheur et prospérité suffit d'en profiter. Sauf qu'il y a bien longtemps que je ne crois plus en cette chimère qu'on agite devant vos yeux pour vous donner une raison de respirer. Respire parce qu'un jour tu sera heureuse, respire parce qu'un jour tu te sentira au paradis, respire parce qu'un jour tu ne sera plus la fille étrange tu sera tout simplement la fille. Mais ça n'a aucun sens, plus maintenant. Je ne crois plus en tout ça, il n'y ni espoir, ni lueur rien. Que du néant en face de moi et j'apprends doucement à aimer et à choyer ce néant qui ne me quittera plus désormais. Je laisse les mouvements de ma main créer des clapotis à la surface de l'eau. « Déclinez votre identité et dites moi si vous êtes nu bel inconnu ? » Je lui demande sans l'once d'un sourire là où un rictus se serait confortablement installé. Je me contente de le regard, un regard qui se veut plus pénétrant maintenant, j'ai fais le tour de la surface. Bien entendu on se connaît, je n'ai juste jamais été réellement présenté à lui. Et là en ce moment il fait un peu moins chier que les autres alors on va dire que je m'intéresse … ou pas.
avatar

Lulu
MESSAGES : 2103
AGE : 27
LOCALISATION : dublin (ir).

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: JOSHUA
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU   Lun 1 Oct - 23:26

Son corps effleure la surface de l'eau, la crevant bientôt, s'enfonçant dans le bassin, petit à petit, tout doucement, délicatement. Puis, ses mains vinrent frapper celle ci, cassant quelque peu cet aspect du calme qui n'était qu'éphémère, mais avec Janka, c'était bel et bien à prévoir, et je ne m'attendais à rien d'autre. « Déclinez votre identité et dites moi si vous êtes nu bel inconnu ? » je baisse un instant le regard, parcourant mon torse avant de remonter jusqu'aux yeux de la jeune femme. Là, je laisse le silence prendre place, une nouvelle fois, comme je savais si bien le maitriser. Comme si il était juste... mien. C'était étrange, mais toute cette scène l'était, en un sens, alors après tout. Je me redresse quelque peu, si bien que mon torse vient à n'être maintenant recouvert que de moitié, laissant une pleine vu sur mes tatouages dont tout le monde avait maintenant remarqué l'existence. « Gardons encore une part de mystère quant à mon identité. » ma main caresse alors la surface de l'eau, comme si celle ci avait des sentiments, comme ci celle ci pouvait ressentir mon touché, chose qui me plaisait, au fond. « Pour ce qui est de ma nudité, la réponse n'appartient qu'à toi. » je ferme un instant les yeux. Que je sois nu ou non ne changerait rien. Qu'elle le sache encore moins, alors pourquoi lui fournir toutes les réponses, d'autant plus si elle avait déjà un avis arrêté sur celles ci. Après tout, si elle voulait en être sûre, elle n'avait qu'à vérifier elle même, je ne la forçais cependant pas. Non, sa présence ici ou non m'importait au final tellement peu qu'elle n'en venait presque pas à me déranger. Presque pas.
avatar

Janka
MESSAGES : 648
AGE : 30
LOCALISATION : NEW-YORK,USA.
EMPLOI : DJ&PIANISTE.
CITATION : « AIME-TOI TOI-MÊME, ET LAISSE LA FOULE TE HAÏR. »
JUKE BOX : CHOPIN.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE: PERSONNE.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU   Mar 2 Oct - 21:39

J'aurais pu aisément garder le silence, sans que ça ne me gêne. Je me suis mis une ou deux seconde à la place des téléspectateurs, et franchement je voudrais pas les ennuyer parce qu'on se contente de se regarder dans le blanc des yeux... Et quand bien même.. enfin bref, je me suis dis qu'au final ça pourrait passer le ton et combler ma lassitude. Mais plus je parle, plus je me lasse. Et plus il met du temps à me répondre plus j'ai envi de le noyer et ça c'est pas bon pour lui. Ma main effectue une danse sur l'eau, je le regarde avec fascination. « Gardons encore une part de mystère quant à mon identité. » Oh too bad. J'esquisse un semblant de sourire, je crois qu'on sourit dans ce genre de moment alors j’esquisse un semblant de sourire. « Pour ce qui est de ma nudité, la réponse n'appartient qu'à toi. » Est-ce une invitation ? Si c'est le cas c'est vraiment... vraiment... kiffant. Je relève la tête vers lui continuant ma petite danse. Je le regarde comme si j'allais pouvoir tout voir en transparence à force de m'user les yeux sur sa peau blanche. Sauf que connaître sa nudité ne m'intéresse pas plus que ça, comme connaître son prénom d'ailleurs. Il peut être nu je ne vais pas me mettre soudainement à penser à forniquer, la nudité ne me dérange et ne m'émoustille pas comme ça, juste un regard sur son intimité dénudé ne va pas me rendre toute chose. Ce serait bête, stupide, et puéril si c'était le cas. Mais j'imagine que monsieur timide en dirait autre chose. « Qu'est-ce que tu lui trouves ? » Je lui demande de but en blanc sans aucun rapport avec la précédente conversation. « Connard, enfin... Gaspard qu'est-ce que tu lui trouves d'intéressant ? » Parce que j'aimerais bien le trouver plus intéressant que ça, ça passera le temps. « Tu crois qu'on va baiser ? » Je demande toujours sans transition, autant aller droit au but.
avatar

Lulu
MESSAGES : 2103
AGE : 27
LOCALISATION : dublin (ir).

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 25 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: JOSHUA
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU   Jeu 4 Oct - 15:18

Elle reste là, à m'observer, détailler les trais, les fissures de ma peau comme si elle voulait pouvoir lire en moi, chose que, je pense, peu de monde pourrait réussir à faire. Voire personne. Je ne cherche pas sa présence, je la supporte. Ainsi, elle brise le silence, comme attendu, désireuse d'en connaitre un peu plus sur son partenaire, quelques renseignements dont j'avais la principale connaissance. Gaspard. « Qu'est-ce que tu lui trouves ? » mes yeux se plissent légèrement, je l'observe le temps d'une fraction de seconde alors qu'elle reprend la parole, lacérant un peu plus le vide que cette situation imposait. « Connard, enfin... Gaspard qu'est-ce que tu lui trouves d'intéressant ? » c'était ainsi qu'elle le surnommait ? Connard ? Oui, ça pouvait parfois bien lui ressembler, et c'était très certainement pour cela qu'un maigre sourire avait étiré mes lèvres. Devais-je réellement lui répondre ? Etait-elle indirectement concernée ? Non, il ne me semblait pas, pourtant elle semblait vouloir des arguments de ma part, comme si je pouvais moi même argumenter sur le cas de son partenaire. Chose qui m'était encore et malgré tout bien difficile. « La question serait plutôt pourquoi tu ne les trouves pas intéressant. » déviais-je vigoureusement, préférant masquer encore et un peu plus le sujet, surtout à une femme que je ne connaissais au final ni d'Eve ni d'Adam. Et qui portait actuellement leurs tenues. « Tu crois qu'on va baiser ? » j'échappe un soupir, caresse l'eau, plante mon regard une nouvelle fois dans le sien. Bien vite mon expression reprend sa neutralité habituelle, alors que je murmure quelques mots. « Je ne te ferai pas ce plaisir. »
avatar

Janka
MESSAGES : 648
AGE : 30
LOCALISATION : NEW-YORK,USA.
EMPLOI : DJ&PIANISTE.
CITATION : « AIME-TOI TOI-MÊME, ET LAISSE LA FOULE TE HAÏR. »
JUKE BOX : CHOPIN.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE: PERSONNE.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU   Dim 7 Oct - 2:35

Le temps semble comme suspendu, l'un regarde l'autre, l'un jauge l'autre et vice versa. Je brise le silence, non pas qu'il me déplaise, bien au contraire. Mais ce spécimen n'est pas e ceux qui vont me déranger je pense alors je parle, je tente quelques approches. Je le regarde pour lire en lui, mais je n'ai aucunement la prétention de pouvoir le faire. Je pense que certain se laisse déstabiliser par un regard, forte heureusement il n'est pas de cette trempe. Alors je lui demande ce qu'il trouve à mon partenaire ça pourrait m'être utile. « La question serait plutôt pourquoi tu ne les trouves pas intéressant. » La réponse est simple mais une autre question me vient à l'esprit, celle que tous les voyeurs se posent à l'heure actuelle. Est-ce que ces deux jeunes gens nus vont finir part coucher ensemble ? « Je ne te ferai pas ce plaisir. » Je souris dans le vague. Dommage je m'ennuyais. Mais je passe rapidement à autre chose, c'est pas comme si ça m'intéressait plus que ça. « Je n'entends pas sa mélodie. » Je lâche comme ça sans transition une fois de plus le regard dans la vide. « Quand je regarde Gaspard, je n'entends pas sa mélodie, je n'entends rien. » je précise pour réponse à sa question. Je ne suis pas certaine que ça l'intéresse plus que ça mais je crois que j'avais besoin de le formuler à haute voix. Celle de Lulu je ne l'entends pas encore, mais je peux la ressentir, grave terriblement grave. Elliot... a-t-elle conscience de sa mélodie ? Je ne pense pas. Un sourire m'échappe à cette pensée. Sa mélodie réchaufferais les cœurs les plus froids, elle pourrait réchauffer mon cœur, un court instant... Distraite j'en oublie la présence de Lulu, mon regard se perd, mon sourire s’adoucit.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU   

 

SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» LULU WEASLEY ♀ elle castagne les castagnettes :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE TROIS :: SAISON 8 :: la périphérie-