GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO

Partagez
 

 A l'origine. (lundi s1, 11h58)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leon

Leon
MESSAGES : 288
AGE : 30
LOCALISATION : melbourne, aus.
EMPLOI : comédien de théâtre.
POINTS : 260

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE: karla

A l'origine. (lundi s1, 11h58) Empty
MessageSujet: A l'origine. (lundi s1, 11h58)   A l'origine. (lundi s1, 11h58) EmptyLun 29 Oct - 14:09

@golshifteh

Premier vrai jour et mon but aujourd'hui est probablement le même que celui de tout le monde : explorer. Explorer, explorer et explorer. Chaque recoin, chaque pièce, chaque espace, chaque pan de réalité pour les faire nôtres. Cet environnement, c'est celui qui va nous accueillir pendant un temps plus ou moins long, qui sera notre seul repaire et on devra faire avec ce qu'on trouvera et découvrira. Je ne suis pas difficile. Je peux me contenter de peu parce que ce n'est pas l'endroit qui est essentiel mais ce que tu en fais. Tout se travaille, tout évolue, tout se modélise et tout se construit. Je suis prêt à faire mon chez moi de tout ce que je trouverai dans ce palais impérial. Sans attente particulière, simplement avec l'esprit ouvert et l'imagination armée. Alors j'aligne les pas, me gorgeant de l'air frais des arbres et avalant chaque mètre carré visible de mon regard avide. Je sais que j'ai tout le temps mais je me sens bouillonner d'impatience, aujourd'hui. Je suis dans cet état d'esprit d'opulence viscérale qui dénote avec mon naturel plutôt posé mais je ne cherche pas à combattre la frénésie presque vorace qui m'anime tandis que je visite. ça arrive. ça m'amuse, je découvre tout sous un jour différent qui me fait offrir des sourires à tout va. Au bout d'un moment, je m'engage côté est du palais, qui a l'air si typique que je dois me retenir de ne pas courir. Je vagabonde jusqu'à ce que mon regard soit attiré par une sorte d'enclos tout en bois à l'aspect très vertical. Curieux, je braque aussitôt, en notant au passage la présence d'une silhouette fine que je n'identifie pas tout de suite, mais qui m'importe peu parce que c'est surtout l'enclos qui m'intrigue. Lorsque, enfin, les pensionnaires de la construction se dévoilent, la surprise me fait éclater d'un rire frais. ça, je ne m'y attendais pas. La fille - Golshifteh - me repère alors et je m'accoude à ses côtés sur la barrière. « Celui-là te ressemble un peu » j'indique en désignant du doigt un petit panda roux perché sur une branche, qui nous regarde avec intérêt. Il a sans doute faim, j'ai entendu que c'était à nous de les nourrir. Ils sont vachement confiants, dans la production, pour nous laisser cette tâche sans un avis officiel. Pas sûr que beaucoup se soucient de ces bestioles si on ne les y oblige pas. Pas qu'ils s'en taperont, mais ils partiront du principe que d'autres s'en chargeront. Mentalement, en bonne poire que je suis, je me fais la promesse de passer tous les jours, juste au cas où. Aussi, je me décale pour attraper une poignée de racines non-identifiées que j'agite face aux visages de quelques spécimens brusquement intéressés. « Vous avez la même expression » j'explique avec un petit sourire malin. C'est quelque chose dans la petite tête carré, les yeux grands ouverts, et globalement le fait que ça soit une petite chose. Moi, je suis plutôt grand, pas loin du mètre quatre-vingt-dix, alors je peux pas m'empêcher de les associer, ces deux peluches que je regarde du haut de ma longueur.  « Je peux être celui qui n'écorchera pas ton prénom, si tu veux. » je souffle, en roulant mes billes paisibles dans sa direction. Golshifteh. Peu commun pour les occidentaux qui lui trouveront bien vite un surnom plus simple. J'en suis un aussi, réalistiquement, mais la génétique joue en ma faveur. La famille de ma mère regorge d'une ribambelle de noms improbables du même style, alors j'ai un peu d'expérience avec les sonorités indiennes.
Golshifteh

Golshifteh
MESSAGES : 381
LOCALISATION : Varanasi, India
EMPLOI : Sex teacher of school of Orgasms
POINTS : 122

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 16 500 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: Alone (Joaquim)

A l'origine. (lundi s1, 11h58) Empty
MessageSujet: Re: A l'origine. (lundi s1, 11h58)   A l'origine. (lundi s1, 11h58) EmptyJeu 1 Nov - 21:34

@Leon

Vivre dans un palais. À vrai dire, tu as du mal à y croire. Parce que petite, tu en as rêvé et tu l'as demandé à chaque anniversaire. Tes dessins d'enfance le prouvent. Tu aurais tellement aimé à l'époque être riche et vivre avec tes parents dans une grande maison. Ne manquez de rien. Ne pas s'inquiéter pour la nourriture. Ne pas entendre qu'avoir une fille est une plaie et qu'on a beau t'aimer, oui, certes... mais tu es un poids. Tu l'as acceptée, tu es passé outre au fil des années. Tu t'es forgée pour que tout affront contre ton corps et ton coeur ne te touche pas. Tu es maître de toi-même et toutes tes décisions t'ont amenées ici. Tu es excitée de tout découvrir et en même temps, tu essayes de ne pas sauter de partout, de ne pas trop accélérer le mouvement de peur de faire trop vite et d'oublier ou de manquer des éléments clé. Il faut que tu prennes ton temps, car tu as l'occasion cette semaine de visiter une multitude de lieux, de faire des rencontres qui peuvent avec le temps devenir unique en leur genre et tu ne dois pas non plus oublier que tu as des secrets à découvrir, tout comme tu dois protéger le tien, ce qui est un énième point excitant dans cette aventure que tu rajoutes immédiatement dans ta liste de choses à faire.

Mais avant de se lancer dans cette course-poursuite effrénée, tu décides de te plonger dans une activité moins énergique et pars te balader dans les bois où tu détectes très rapidement un enclos renfermant des pandas roux. Tu es à la fois émerveillée par cette trouvaille et attristée de les voir enfermées. Tu es loin d’être une activiste acharnée pour la protection des animaux, mais cette cause te tiens à coeur. Tu t’accoudes contre la rambarde et observes leurs comportements. Imagine une tactique pour les sauver… mais pour aller où par la suite ? Ont-ils envie de s’enfuir ? Léon te tire de tes pensées en te faisant le constat que tu ressembles à l’un des pandas. Un sourire sincère et touché se dessine sur ton visage. Tu le laisses attraper des branches, les secouer, tu jettes un coup d’œil vers leur direction et leur réaction. Il ajoute que tu as la même expression. « Tu insinues que j’ai le même taux de mignonnitude qu’eux ? » dis-tu avant de lui offrir ton plus grand sourire et en te bombant le torse pour montrer que tu es fière de cette comparaison. Tu relâches quelques secondes après ta posture pour rire. Léon te parle de ton prénom, tu te dis qu’il doit faire référence au comportement de Joaquim. Sa réaction te touche. « Ça me ferait grandement plaisir que tu sois cette personne. » dis-tu en reprenant un peu ton sérieux. « Je sais que mon prénom n’est pas le plus court ni le plus facile à prononcer, mais il compte beaucoup pour moi… Il a de l’importance… » Dis-tu en plantant ton regard dans le sien. « Tu sais pourquoi tes parents t’ont donné ce prénom ? Léon ? » Demandes-tu curieuse de connaître la réponse.
 

A l'origine. (lundi s1, 11h58)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» origine INDY MEDIA
» Haiti en Marche nous parle de Little Haiti
» Tamao Halejo
» [Comté] Le Coudray-Salbart
» Musique et Histoire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: EXTÉRIEUR – BOIS (EST) :: ENCLOS DES PANDAS ROUX-