GIOANOUCHKACESARLUCYPENNYZIYANSIDKARLAACHANAALYCRISTOPHERRHEA
FAWNGOLSHIFTEHLINADASHRICHARDBASTIANLEONJOAQUIMMAZEJULIETTEULISESTIMEO

Partagez
 

 Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elvis

Elvis
MESSAGES : 185
LOCALISATION : GLASGOW (écosse)
JUKE BOX : IGGY POP, the passenger - THE STROKES, last night - THE DOORS, alabama song - GAINSBOURG, initials BB - BONNIE 'PRINCE' BILLIE, lay and love - THE ROLLING STONES, she said yeah
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: SIXTINE

Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) Empty
MessageSujet: Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47)   Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) EmptyLun 30 Jan - 23:45

FRANCKIE
Franckie m'intrigue. cela va maintenant faire un bon bout de temps que je l'observe de ma place, lui lançant des regards remplit de curiosité à l'autre bout de la terrasse. Comme à son habitude, le jeune homme s'active sur sur les feuilles de son bloc à dessin, ce qui a tendance à me fasciner pour une raison qui m'échappe. Peut-être est-ce dû à mon manque total de talent créatif en ce qu'il s'agit du dessin. Je suis plutôt doué dans de nombreux domaine: sciences, informatique, même la musique... Tout ça grâce à ma mémoire et à mon cerveau qui ne fonctionnent pas comme ceux de la moyenne de la population, mais les disciplines artistiques telles que la peinture ou la sculpture, c'est une toute autre affaire. Donnez-moi une série d'expression mathématiques incompréhenssibles pour le commun des mortels et je vous résouderai cette équation sans trop de difficulté. Donne-moi une feuille munie d'un stylo et je serais incapable de puiser en moi assez d'imagination pour produire quelque chose de correct. Je me lève et vient rôder discrètement autour du garçon, désireux d'en voir d'avantage que sa main tournoyant sur le papier, guidant un crayon à l'aide de ses gestes experts. Sérieusement, moi ça me fascine. Je plisse les yeux à cause du soleil qui se trouve juste en face de moi, si bien qu'à cause de ça, je ne peux guère appréhender les formes qui se trouvent sur le carnet du candidat. C'est un comble, moi qui ai regretté le beau temps tout au long de la semaine passé. Je m'approche. Un peu, pas trop non plus, je ne suis pas du genre à venir me coller aux autres. « Je peux voir ? »
Franckie

Franckie
MESSAGES : 2436
AGE : 27
LOCALISATION : paris (fr).
EMPLOI : blogueur.
POINTS : 33

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: JACKSON ♥

Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) Empty
MessageSujet: Re: Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47)   Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) EmptyMar 31 Jan - 0:30

Assis en tailleur sur une chaise en fer, je tentais vainement de laisser parler mon imagination. Depuis que j'avais mis les pieds dans le nid, je n'arrivais à rien, si bien que je gaspillais les pages à tout bout de champ, c'en était presque troublant. Non, ça l'était à vrai dire, totalement. Laissant ma langue parcourir timidement l’extrémité supérieur de ma lèvre, mon crayon vagabondait le long de ma feuille. C'était un tic chez moi, je devais d'ailleurs en être bourré mais lorsque j'étais concentré sur quoi que ce soit, je ne faisais plus totalement attention à la façon dont je pouvais me comporter. En soit, je ressemblais à un enfant, s'appliquant à son coloriage pour ne pas dépasser. Ce que je dessinais ? A vrai dire, je m'amusais à retracer un passage de BD que j'avais pu faire par le passé. N'ayant pas amené mes planches, j'essayais timidement de travailler celle ci en me remémorant de leur contenue. J'adorais créer des histoires, ou même simplement créer des personnages. J'adorais les voir prendre vie à travers mes doigts, penser ce qu'ils voulaient sans se soucier des problèmes qu'ils pouvaient avoir. Une voix me tira de ma pensée, alors que je remarquais une ombre se découpant dans la largeur de mon cahier « Je peux voir ? » déposant mes yeux bleus, écarquillés et apeurés sur mon interlocuteur, je remarquais bien vite qu'il s'agissait d'Elvis, celui que j'avais agressé lors de la précédente soirée. Oui, j'avais été violent. Mes yeux se plissèrent. « Euh... je... c'est pas beau. » tentais-je de me justifier alors que je cachais betement le contenu de ma feuille à l'aide de mes bras avant de me rendre compte que mon comportement ne lui plairait certainement pas. « Enfin... C'est juste un vieux truc. » je dévoilais alors timidement les croquis, ne rapprochant cependant pas le carnet du jeune homme histoire qu'il ait encore le temps de renoncer, sait-on jamais. Sans que je ne m'en rende réellement compte, j'étais littéralement entrain de le dévisager tel un chaton.
Elvis

Elvis
MESSAGES : 185
LOCALISATION : GLASGOW (écosse)
JUKE BOX : IGGY POP, the passenger - THE STROKES, last night - THE DOORS, alabama song - GAINSBOURG, initials BB - BONNIE 'PRINCE' BILLIE, lay and love - THE ROLLING STONES, she said yeah
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: SIXTINE

Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) Empty
MessageSujet: Re: Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47)   Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) EmptyMar 31 Jan - 14:23


Il passe ses bras autour de la feuille comme pour m'empêcher d'y jeter un coup d'oeil, ce que je trouve très curieux, mais je ne fais aucun commentaire à ce propos. De toute façon, qu'est-ce que j'y connais au juste ? Les artistes n'aiment peut-être pas qu'on regarde leurs oeuvres avant que celles-ci soient terminées. Ma mère dit tout le temps qu'ils sont des éternels insatisfaits, incapables de déterminer si une toile est aboutie, souhaitant sans arrêt y apporter des modifications. En même temps, elle aime pas grand monde. Les sportifs, les geeks, les mannequins... Bref, difficile de trouver grâce à ses beaux yeux. « Enfin... C'est juste un vieux truc. » Mon regard oscille entre le jeune homme et son dessin, étonné, ne comprenant pas dans quelle mesure ce qu'il dessine peut être vieux, alors qu'il était encore entrain de travailler dessus à peine quelques minutes auparavant. J'abandonne mes réflexions internes et me contente de me pencher légèrement sur la table pour observer le bloc du candidat, qu'il a finit par accepter de dévoiler. Mon visage reste impassible, mais il ne s'agit que de mon habitude, si bien que je me force à sourire en sentant que Franckie rive actuellement ses yeux sur moi, sûrement à la recherche d'un quelconque signe pour deviner ce que je pense. Certes, je dois avoir l'air un peu crispé parce que ça ne me vient que rarement naturellement, mais l'intention y est. Ses croquis semblent tirés d'une planche de bande-dessiné, ce qui fait de moi un bien meilleur juge étant donné que je suis habitué à ce genre de lectures dans mon quotidien. Je lui souris, cette fois avec un peu plus de conviction et j'acquiesce d'un signe de tête. C'est ma façon personnelle de lui signifier que je trouve que ce qu'il fait est beau. J'espère sincèrement qu'il est doté d'une machine à décrypter, pour qu'il ne se méprenne pas sur ce que je pense de ses dessins. « Tu es en école d'art ? »
Franckie

Franckie
MESSAGES : 2436
AGE : 27
LOCALISATION : paris (fr).
EMPLOI : blogueur.
POINTS : 33

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: JACKSON ♥

Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) Empty
MessageSujet: Re: Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47)   Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) EmptyMar 31 Jan - 15:55

Le jeune homme afficha un timide sourire avant de finalement le laisser s'épanouir, sans pour autant prononcer ne serait-ce qu'un seul mot. Cela voulait-il dire qu'il apprécier ce qu'il pouvait voire ? Je n'en savais trop rien, je préférais plutôt cette idée qu'une autre plus négative. Bêtement, je lui souris à mon tour, d'un naturel déconcertant. « Tu es en école d'art ? » me demanda t-il alors que je cessais enfin de le dévisager, reposant mes prunelles quelques instants sur mes doigts avant de remonter à ses yeux. « Hum... En quelque sorte. » bien entendu il n'allait pas se contenter de si peu d'informations, alors après avoir marqué une légère pause, je me permis de me rectifier « En histoire de l'art... donc oui... » ok je n'avais jamais été très à l'aise quand il s'agissait de faire la conversation, si bien que mon teint vira rapidement au rouge alors que mes yeux fixaient inlassablement la table. C'était idiot mais je ne savais faire autrement, peut-être étais-je trop sensible, peut-être était-ce tout simplement comme ça. « C'est Elvis ton prénom c'est ça ? » tentais-je à l'improviste histoire de resituer le jeune homme même si j'étais presque certain de ne pas me tromper « J'aime bien, c'est mignon. » bon ce n'était pas forcement un compliment pour tout le monde, mais j'aimais les choses simple et délicate. « Et toi tu fais quoi ? » peut-être aurais-je du préciser dans la vie ? Peut-être allait-il me répondre qu'il était actuellement assis sur une chaise entrain de parler à un inconnu. Des pensées toutes plus idiotes et stupides les unes que les autres se bousculaient dans ma tête alors que je ne savais trop comment lui faire la conversation.
Elvis

Elvis
MESSAGES : 185
LOCALISATION : GLASGOW (écosse)
JUKE BOX : IGGY POP, the passenger - THE STROKES, last night - THE DOORS, alabama song - GAINSBOURG, initials BB - BONNIE 'PRINCE' BILLIE, lay and love - THE ROLLING STONES, she said yeah
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: SIXTINE

Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) Empty
MessageSujet: Re: Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47)   Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) EmptyMer 1 Fév - 0:02


Je cligne les yeux. Décidément, ce garçon parle d'une manière des plus abstraite, me dis-je en apprenant qu'il se considère plus ou moins dans une école d'art. Il finit par préciser qu'en réalité, il étudie l'histoire de l'art. J'acquiesce d'un nouveau signe de la tête. L'histoire, c'est bien aussi. Même si je suis plus à l'aise dans les domaines plus concrets, je trouve le passé plutôt passionnant et fascinant. Bon, en même temps, je me fascine pour un rien, je crois que Sixtine ne s'est toujours pas remise de l'intérêt que je porte aux araignées. « En tout cas, ça a une bonne influence sur ta pratique du dessin... » je constate avec sincérité de mon ton continuellement inégal. J'observe les réactions en chaîne du jeune homme, qui est visiblement mal à l'aise, mais je ne fais aucune réflexion. Je ne suis pourtant pas bien effrayant avec mon allure d'ewok pacifique, mais je suis très bien placé pour comprendre ce qu'il peut ressentir à ce moment-là. La gêne et la timidité sont de véritables poisons pour l'existence... ou du moins c'est comme ça que je le vis. Je déteste ces moments où je me sens en décalage avec le monde réel, parce que je me focalise sur des détails insignifiants. « C'est Elvis ton prénom c'est ça ? J'aime bien, c'est mignon. » « Oui. » je me contente de répondre, pas très loquace. On est souvent étonné par mon prénom, parce qu'évidemment on le ramène immédiatement à Elvis Presley, pourtant je n'ai pas la moindre idée de ce qui a pu pousser mes parents à m'appeler ainsi. J'ai jamais demandé. Il me demande ce que je fais. Je me mords la lèvre inférieure, parce que je ne sais jamais comment répondre à cettre question. Quoi que je dise, personne ne peut réellement comprendre pourquoi je n'ai ni emploie, ni université et ce serait trop long d'expliquer les raisons m'ayant poussée à faire ce choix. « Je faisais de l"économie, mais j'ai arrêté, ça ne me correspondait pas. » Je cligne une nouvelle fois des yeux, avant de reprendre pour alimenter la conversation. « Tu te fais à la vie en collectivité ? »
Franckie

Franckie
MESSAGES : 2436
AGE : 27
LOCALISATION : paris (fr).
EMPLOI : blogueur.
POINTS : 33

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: JACKSON ♥

Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) Empty
MessageSujet: Re: Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47)   Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) EmptyMer 1 Fév - 22:08

« En tout cas, ça a une bonne influence sur ta pratique du dessin... » un sourire tout à fait sincère avait maintenant pris place sur mon visage. On disait de moi qu'il était facile de me faire sourire, un simple, compliment et je ne savais déjà plus où me mettre. Il me confirma son identité et je poussais intérieurement un soupir, au moins, je ne m'étais pas trompé c'était déjà ça. Mon cas n'était pas totalement désespéré. « Je faisais de l"économie, mais j'ai arrêté, ça ne me correspondait pas. » il ne semblait pas vouloir s'étendre sur le sujet, alors je me contentais d’acquiescer d'un signe de tête me demandant tout de même ce qui pouvait le passionner. La musique peut-être, ou l'écriture. A vrai dire je n'en savais trop rien, j'avais toujours eu du mal à deviner ce qu'une personne pouvait réellement être, me contentant de penser naïvement que tout le monde serait sympa et que personne ne me ferait de mal. Inutile de préciser que mon dessin animé favori lorsque j'étais enfant était les bisounours et non pokemon. « Tu te fais à la vie en collectivité ? » sans que je ne le veuille réellement, une grimace s'esquissa quelques instants sur mon visage avant que mes lèvres ne s'étirent en un timide sourire. « J'en sais trop rien à vrai dire... » tout était un peu trop flou ici à mes yeux, les intentions des gens n'étaient jamais forcement les meilleures « J'ai eu quelques problèmes depuis mon entrée ici, chose à laquelle je ne suis pas réellement habitué... » inutile de lui préciser que je vivais cloîtrer chez moi, les jambes sous mon bureau et les yeux rives sur mes bouquins « Et... Qu'est ce qui te correspond alors ? » tentais-je alors pour revenir au sujet précédent, comme pour échapper à un quelconque interrogatoire « Tu dois bien avoir une passion... »
Elvis

Elvis
MESSAGES : 185
LOCALISATION : GLASGOW (écosse)
JUKE BOX : IGGY POP, the passenger - THE STROKES, last night - THE DOORS, alabama song - GAINSBOURG, initials BB - BONNIE 'PRINCE' BILLIE, lay and love - THE ROLLING STONES, she said yeah
POINTS : 0

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 9 000 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: SIXTINE

Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) Empty
MessageSujet: Re: Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47)   Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) EmptyJeu 2 Fév - 22:32


Je m'octroie l'autorisation de m'installer à la table du jeune homme, lui jetant tout de même un bref coup d'oeil au moment où je tire une chaise pour poser mon derrière dessus, pour m'assurer qu'il n'émet aucune objection à ma soudaine invasion dans son espace de travail. En même temps, il aurait été très surprenant et curieux qu'il se lève d'un bond et m'ordonne avec autorité de quitter la terrasse sur le champ et de le laisser tranquille. Bien entendu, il n'en ai rien quand je finis par m'asseoir, il continue juste de parler: « J'ai eu quelques problèmes depuis mon entrée ici, chose à laquelle je ne suis pas réellement habitué... » Mon regard se fait curieux, mais je ne pose aucune question. Contre toute attente, de mon côté les choses se passent à merveille et je n'ai encore eu à faire face à aucun problème, ce que je n'aurais au grand jamais suspecté en-dehors du nid. Certes, comme j'ai pu le constater à l'occasion du dernier défi lors du prime de dimanche, la majeur partie de mes congénères me trouve étrange et discret, mais ce n'est rien de très nouveau. Mis à part ça, personne ne semble ressentir d'animosités à mon égard, même parmi les plus grandes gueules peuplant le château. « Et... Qu'est ce qui te correspond alors ? Tu dois bien avoir une passion... » Une légère moue se forme sur mes lèvres. Je n'aime pas trop aborder ce sujet, non pas parce que j'ai peur de ce que pourraient penser les gens -je ne suis pas très sensible à ce genre de choses, mais parce qu'en général dès qu'il est abordé lors d'un repas avec mes parents, le tout se solde en dispute. Néanmoins, je doute que Franckie puisse s'indigner de mon peu d'intérêt en mon avenir, donc je lui réponds d'un ton mal assuré: « Je me fascine pour de nombreuses choses, mais je n'ai pas en soi de véritable passion... Enfin, si, je me sens à l'aise avec un ordinateur, j'aime bien ça... » J'hausse les épaules, d'un air hésitant, avant de me replonger dans mes explications un brin maladroites. « Ce qui me gênait surtout en économie, et c'est aussi valable pour la vie en général, c'est tout ce qui est rapport à l'autre. Je ne suis pas doué dans les relations humaines, j'ignore pourquoi... »

Contenu sponsorisé

Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) Empty
MessageSujet: Re: Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47)   Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47) Empty

 

Dessine-moi un ewok. (31/01/12 à 11h47)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE DEUX :: SAISON 6 :: Extérieur-