Partagez | 
 

 tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Esther
MESSAGES : 3317
AGE : 27
LOCALISATION : dublin.
EMPLOI : maman à temps plein.
JUKE BOX : ARCADE FIRE - my body is a cage. KANYE WEST FT. JOHN LEGEND - blame game. ELLIE GOULDING - guns and horses. EMPIRE OF THE SUN - walking on a dream. BON IVER - can't make you love me. DRAKE - take care. SKRILLEX - scary monsters and nice sprites. LYKKE LI - get some. ED SHEERAN - kiss me.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: cooper
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   Lun 2 Avr - 5:17

ruben

Même si je trouve le temps long, je dois en profiter. Dimanche, c’était peut-être la fin. La fin de tout ça. Le retour à ma misérable vie. Beurk, juste y penser, j’ai certain haut le coeur. Je savais que l’on ne resterait pas éternellement ici, pourtant, j’avais un peu un sentiment d’appartenance à cette endroit, chose que je n’ai jamais eu. Je me sens «chez moi» après toutes ces semaines. Et c’est drôle, parce que je ne pense jamais avoir eu un vraie chez moi. Enfin, je devais me faire à l’idée. Bref, j’ai rien à faire de particulier, e m’emmerde un peu. Je passe à la cuisine et je pique une boîte de cookies, continuant à marcher dans le château. Je décide finalement d’entrer dans la salle aux milles et une merveilles. Personnellement, je trouve cet endroit totalement inutile. J’ai entendu personne proclamer haut et fort qu’ils avaient réussit à trouver un secret grâce à cette salle. Elle ne servait à rien. Mais bon, je m’y aventurer, on sait jamais. Je m’installe en plein milieu de la pièce, par terre. Seule avec ma boîte de cookies. Miam. Je regarde les murs, dégustant mon dessert, pensive. En fait, c’est peut-être pas la meilleure place où venir lorsqu’on a légèrement le mal de vivre comme moi depuis quelques jours. C’est pas très joyeux ici. Les murs en noirs, ça fait glauque. Puis, dans je ne sais quel moment de folie, je décide de me taper une conversation avec cupidon. En fait, conversation est un grand mot, puisque techniquement, il ne me répondra pas. Je suis donc dans un monologue. « Cupidooooooon. Hého. Pourquoi ça s’appelle la salle aux milles et une merveilles, quand je ne vois absolument rien ? C’est pas bien merveilleux tout ça. » demandais-je, sachant bien que je n’aurais pas de réponse. Je fais une petite moue, mangeant un nouveau cookie. « En fait, t’aurais du appeler cette pièce : La salle à rien du tout. Ou bien, La salle qui emmerde les gens. Ou encore, La salle à perdre du temps. La salle aux milles et une conneries. La salle du j’ai-envie-de-me-tirer-une-balle-dans-la-tête-en-regardant-les-murs. » Oui, bon. Je m’emportais un peu là tout de même. Je souris, plutôt fière des noms que j’avais trouvé, ne me doutant pas qu’il y avait quelqu’un derrière moi qui avait tout entendu. « Tu veux un cookie, cupid ? » dis-je en tendant un biscuit vers la caméra qui pointait en ma direction. J’avais surement l’air bien intelligente là.
avatar

Ruben
MESSAGES : 1738
AGE : 38
LOCALISATION : CELBRIDGE, IR

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   Lun 2 Avr - 19:02

Certaines personnes affirmaient encore que cette salle, soi-disant aux milles et une merveilles, avait véritablement une utilité. Et bien moi je n'avais toujours pas changé d'avis à ce sujet, pour moi celle-ci ne servait tout bonnement à rien et tant que la liste des secrets de tous les candidats ne s'afficherait pas sur les murs sombres de la pièce en question, je ne serais pas prêt de changer d'avis. Ce jeudi, en début d'après-midi, j'allais une fois encore me rendre dans cette bien mystérieuse, et ô combien inutile, pièce noire. Le cellier était rangé, j'étais donc parti en direction de cette salle l'air serein. Avant même de pousser la porte, je pus entendre quelque chose depuis l'extérieur de la salle, comme si quelqu'un se trouvait à l'intérieur, et parlait... tout seul. Bah oui, je n'entendais qu'une voix. Oh et puis zut, ça n'allait certainement pas m'empêcher d'y entrer. Posant ma main sur la poignée, je poussai finalement la porte et mis un pied à l'intérieur. Non seulement il faisait toujours aussi noir dans cette salle, mais en plus j'avais bien raison, il y avait véritablement quelqu'un. Ce quelqu'un s'avéra être Esther, une boite de cookies à la main, visiblement en train de parler à la caméra, ou à Cupidon. Elle semblait un peu dans son monde, si bien qu'elle ne m'entendit pas entrer. Tandis que la demoiselle s'adressait toujours à la caméra, je m'approchai furtivement derrière elle. Je posai finalement ma main sur son épaule, histoire de lui signifier ma présence. Les paroles d'Esther m'avaient quelque peu intrigué, je devais bien l'avouer. Elle avait la main tendue vers la caméra, un cookie dans celle-ci. Etrange, très étrange. « Si Cupidon a faim, je doute tout de même qu'il puisse attraper ton cookie. Enfin, c'est physiquement impossible. » À moins que Cupidon ne fasse passer son petit bras à travers la caméra, mais ça j'en doutais. Revenons-en à la jolie blonde. Elle m'inquiétait un peu, à vrai dire. « Tu... Tu vas bien ma jolie ? Ça t'arrive souvent de parler toute seule ? » Toute seule, bon elle semblait quand même avoir pour interlocuteur notre cher Cupidon, mais celui-ci ne risquait pas de lui répondre. C'était un peu comme parler à un mur, quoi. Une conversation sans issue.
avatar

Esther
MESSAGES : 3317
AGE : 27
LOCALISATION : dublin.
EMPLOI : maman à temps plein.
JUKE BOX : ARCADE FIRE - my body is a cage. KANYE WEST FT. JOHN LEGEND - blame game. ELLIE GOULDING - guns and horses. EMPIRE OF THE SUN - walking on a dream. BON IVER - can't make you love me. DRAKE - take care. SKRILLEX - scary monsters and nice sprites. LYKKE LI - get some. ED SHEERAN - kiss me.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: cooper
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   Lun 2 Avr - 19:29

À ce qui parait, parler tout seul relève de la folie. Je suis pas vraiment certaine de cette affirmation. En fait dans la réalité peut-être. Mais ici, dans cette émission de télé-réalité, je ne voyais pas ce qu’il y avait de fou là-dedans. Parce qu’en fait, derrière les caméras, il y a des régisseurs, donc eux, ils m’entendent. Et ensuite, il transmette le tout aux téléspectateurs et eux aussi, ils m’entendent. Alors finalement, je ne me parlais pas seul. Bon, d’accord c’est un raisonnement stupide, mais je l’aime bien. Alors que j’ai la main tendu pour offrir mon cookie à cupidon, une main se posa sur mon épaule. Merde, cupidon n’a pas aimé que j’insulte sa salle et il est venu pour me tuer. Je sursaute et me retournant à toute vitesse, armé de mon fidèle cookie. Pas certaine que mon arme soit très effrayante. Bon, ce n’est que Ruben. Ouf. « Si Cupidon a faim, je doute tout de même qu'il puisse attraper ton cookie. Enfin, c'est physiquement impossible. » Je soupire, me rendant compte qu’il avait surement tout entendu mon petit monologue, me sentant soudainement un peu gênée. Personne n’était censé entendre ça, quoi ! « Tu m’as fait peur ! » avouais-je, les seuls mots que je suis capable de dire à l’instant même. « Tu... Tu vas bien ma jolie ? Ça t'arrive souvent de parler toute seule ? » Je le regarde un moment, ne trouvant pas quoi dire. Non, je ne vais pas super bien, mais ce n’est pas parce que je parle toute seule. Enfin. « Oui, oui. Ça va. Tu penses que je suis dérangée mentalement, c’est ça ? » demandais-je automatiquement, voyant bien dans son regard qu’il ne comprenait pas pourquoi je me retrouvais assise par terre avec une boîte de biscuits. « Je m’emmerde. Et je tenais compagnie à Cupidon. Il doit se trouver bien seul tu sais. Moi je le plains. » ajoutais-je, me disant que je n’aidais pas à ma cause si j’avais envie que Ruben me trouve saine d’esprit. Tant pis. Je mangeai une autre bouchée de mon cookie et regardant le jeune homme, lui offrant un sourire.
avatar

Ruben
MESSAGES : 1738
AGE : 38
LOCALISATION : CELBRIDGE, IR

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   Lun 2 Avr - 22:52

Je devais bien avouer que je m'étais fait particulièrement discret en entrant dans cette salle, à tel point qu'Esther ne m'avait même pas entendu me faufiler derrière elle. J'avais alors posé ma main sur son épaule et, comme je m'y attendais, la jeune fille n'avait pas manqué d'être surprise. « Tu m’as fait peur ! » C'est en effet ce qu'il m'avait été donné de voir, Esther ayant sursauté en constatant ma présence. « Ça n'était aucunement le but, je te l'assure. » Mais oui voyons, j'avais assurément autre chose à faire de mes journées que de chercher à tout prix à effrayer les demoiselles. Et puis Esther se voulait plus inoffensive qu'autre chose, comparée à certaines autres candidates. L'avoir entendue parler toute seule m'avait tout de même un peu inquiété, je devais bien le dire. Mon premier réflexe avait alors été de lui demander si elle allait bien. Et si ça lui arrivait couramment de parler toute seule, au passage. « Oui, oui. Ça va. Tu penses que je suis dérangée mentalement, c’est ça ? » Loin de moi cette idée ! On pouvait très bien parler toute seule, et être limite schizophrène, sans pour autant avoir un grain. Qui ne s'était jamais surpris à parler tout seul, très honnêtement ? « Pas du tout. Je pense juste que ça ne va pas aussi bien que tu veux bien le prétendre. » Elle avait une petite mine, la mine des tristes jours. Alors qu'elle ne me raconte pas de sornettes, hein, je voyais bien qu'elle n'était pas au mieux de sa forme. « Je m’emmerde. Et je tenais compagnie à Cupidon. Il doit se trouver bien seul tu sais. Moi je le plains. » Il était vrai que Cupidon devait se sentir très solitaire, à la longue. Les journées devaient lui paraitre interminables, au petit ange joufflu. « Et ça te dérange si moi, je te tiens un peu compagnie ? Il se trouve que je m'emmerde, moi aussi. » Je n'avais rien de bien passionnant à faire ni à entreprendre cet après-midi, et je ne voulais pas laisser Esther toute seule dans cet état. Un peu de compagnie ne lui ferait alors pas de mal, selon moi. Par ailleurs j'avais un peu faim. Je n'osais pas lui demander un cookie, préférant jeter des coups d'œil insistants sur sa boite de gâteaux.
avatar

Esther
MESSAGES : 3317
AGE : 27
LOCALISATION : dublin.
EMPLOI : maman à temps plein.
JUKE BOX : ARCADE FIRE - my body is a cage. KANYE WEST FT. JOHN LEGEND - blame game. ELLIE GOULDING - guns and horses. EMPIRE OF THE SUN - walking on a dream. BON IVER - can't make you love me. DRAKE - take care. SKRILLEX - scary monsters and nice sprites. LYKKE LI - get some. ED SHEERAN - kiss me.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: cooper
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   Mer 4 Avr - 7:33

« Ça n'était aucunement le but, je te l'assure. » Je souris, évidemment que ce n’était pas son but, j’aurais tout de même été surprise que ça le soit. Je vois mal Ruben se placer derrière moi dans le seul et unique but de me faire peur. Nous ne nous connaissions pas vraiment au fond. Mais je n’étais pas mécontente qu’il soit ici avec moi à ce moment même. Je remarque bien son regard inquiet, qui me pousse à lui demander s’il me croit dérangé parce que je parle toute seule. « Pas du tout. Je pense juste que ça ne va pas aussi bien que tu veux bien le prétendre. » Je soupire et baisse les yeux. Je dois définitivement me trimbaler l’étiquette ‘pathétique’ en plein milieu du front pour que tout le monde remarque à quel point je n’allais pas bien. En même temps, j’avais connu des jours plus heureux dans ce château. Mon attitude devait bien ce faire remarquer, que je le veuille ou non. C’est un peu con tout de même, et ça me déplait, de laisser voir toute cette faiblesse qui était en moi. « Peut-être oui... J’essaie de me changer les idées. C’est pourquoi je m’enferme dans une salle aux murs noires. En y repensant, c’est vraiment pas une bonne idée de venir ici. » répondis-je donc à son affirmation. Il ne m’avait pas posé de question, pourtant, je m’étais un peu sentit obligé de répondre. « Et ça te dérange si moi, je te tiens un peu compagnie ? Il se trouve que je m'emmerde, moi aussi. » Je relève les yeux vers lui et lui offre finalement un sourire, petit et discret, mais un sourire franc. « Ça me fera plaisir d’avoir ta compagnie. » dis-je comme pour appuyer mon sourire. Je le vois bien regarder ma boîte de gâteaux et je me dis que je pourrais tout de même un peu partager. Je tend donc la boîte sans un mot, sachant très bien que c’était ce qu’il attendait au fond. « T’as hâte que tout soit terminée, toi ? » Ma question sortait un peu de nulle part, mais à cette période-ci du jeu, nous étions tous conscients que la fin était proche. Je n’arrêtais pas de penser à ce détail. Et puis, la fin risquait d’arriver plus tôt que je ne le voudrais, puisque je ne croyais pas vraiment en mes chances de participer en finale, même si l’argent qui avait au bout m’aurait réellement été utile.
avatar

Ruben
MESSAGES : 1738
AGE : 38
LOCALISATION : CELBRIDGE, IR

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   Mer 4 Avr - 21:41

Je n'avais certainement pas la prétention de me la jouer grand psychologue, mais je parvenais tout de même à savoir quand quelqu'un était en petite forme, et il me sembla en effet que c'était le cas d'Esther. Elle me semblait toute tristounette, un peu perdue également. Je n'étais pas là pour lui demander de me confier tous ses problèmes qui, ceux-ci d'ailleurs, ne me regardaient absolument pas. Cependant je lui avais tout de même signifié que selon moi, elle n'allait pas aussi bien qu'elle voulait bien le prétendre. « Peut-être oui... J’essaie de me changer les idées. C’est pourquoi je m’enferme dans une salle aux murs noires. En y repensant, c’est vraiment pas une bonne idée de venir ici. » Il était certain qu'une salle aussi sombre n'aidait pas à oublier ses problèmes, loin de là. Trop de noir, trop d'obscurité, et surtout beaucoup trop de vide. « Ce qui n'est pas une bonne idée, si tu veux mon avis, c'est d'y rester toute seule. » Voilà pourquoi je lui avais proposé ma compagnie. Cela ne me gênait pas de rester un peu ici avec elle, à condition bien sur qu'Esther accepte cette idée. Je ne voulais certainement pas m'imposer. « Ça me fera plaisir d’avoir ta compagnie. » Elle souriait, c'était déjà une très bonne chose. Je décidai donc de m'assoir à côté d'elle. Et puis Esther, voyant bien mon regard plus qu'insistant sur sa boite de gâteaux, me tendit finalement celle-ci. J'en saisit alors un, lui adressant un sourire pour la remercier. « T’as hâte que tout soit terminée, toi ? » Elle était bien la première à me poser une telle question. Question à laquelle je me ferais un plaisir de répondre, surtout que j'avais une réponse toute trouvée. « Hâte... oui et non. » Je m'expliquai. « Oui parce que l'enfermement me pèse, sans compter ma famille qui me manque terriblement. » Je n'avais cependant pas terminé. Car oui, il y avait un "mais". « Mais vois-tu, j'ai rencontré des personnes formidables ici, j'ai même trouvé l'amour, chose à laquelle je ne m'attendais vraiment pas pour le coup. J'ai peur qu'en quittant ce jeu, je revienne à ma vie d'avant, que tous les changements effectués au cours de mon aventure n'aient au final servi à rien et que, finalement, je finisse par m'éloigner de celles et ceux rencontrés ici. » M'éloigner de Moore, par exemple, faisait partie des choses que je ne souhaitais absolument pas voir arriver. Je ne laisserais de toute manière pas une telle chose de produire. Je n'allais certainement pas nier le fait qu'une fois mon aventure terminée, je serais particulièrement nostalgique. Si tous les moments passés ici n'avaient pas été faciles -loin de là-, j'en garderais assurément un super souvenir. « Et toi, pressée que tout ça prenne fin ma belle ? » Je voyais bien plus Esther en finale que moi. Si mon aventure devait prendre fin dimanche, je serais de toute façon amené à rester dans ce nid jusqu'à la toute fin du jeu. Mais j'ignorais si Esther était pressée que tout cela se termine, ou si au contraire elle redoutait plus qu'autre chose l'issue de son aventure, elle aussi.
avatar

Esther
MESSAGES : 3317
AGE : 27
LOCALISATION : dublin.
EMPLOI : maman à temps plein.
JUKE BOX : ARCADE FIRE - my body is a cage. KANYE WEST FT. JOHN LEGEND - blame game. ELLIE GOULDING - guns and horses. EMPIRE OF THE SUN - walking on a dream. BON IVER - can't make you love me. DRAKE - take care. SKRILLEX - scary monsters and nice sprites. LYKKE LI - get some. ED SHEERAN - kiss me.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: cooper
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   Jeu 5 Avr - 0:53

« Ce qui n'est pas une bonne idée, si tu veux mon avis, c'est d'y rester toute seule. » Je soupirai légèrement, puisqu’il avait surement raison. Mais parfois, ça faisait du bien, de passer un peu de temps avec soi-même, de prendre le temps de réfléchir et de relaxer. Les temps libres n’avaient pas été des plus présent lors de toute l’aventure. Mais, bon, en ce moment, ce n’était peut-être pas la meilleure chose d’être seule et c’est pourquoi j’avais accepté avec plaisir qu’il m’accompagne en cet après-midi. Je répondis à son sourire lorsqu’il prit un cookie, en reprenant un à mon tour pour le manger, écoutant la réponse que me donnait Ruben. Il était partagé quand au fait que l’aventure se termine, ce que je pouvais très clairement comprendre. « Oui parce que l'enfermement me pèse, sans compter ma famille qui me manque terriblement. Mais vois-tu, j'ai rencontré des personnes formidables ici, j'ai même trouvé l'amour, chose à laquelle je ne m'attendais vraiment pas pour le coup. J'ai peur qu'en quittant ce jeu, je revienne à ma vie d'avant, que tous les changements effectués au cours de mon aventure n'aient au final servi à rien et que, finalement, je finisse par m'éloigner de celles et ceux rencontrés ici. » Je comprend exactement ce qu’il veut dire. En fait, je ressens pratiquement la même chose. La peur que tout cela se termine ne s’explique même pas. Je ne peux mettre de mots pour décrire cette peur qui est de plus en plus grandissante en moi au fil de la semaine. « Si tu savais comme je te comprend... » dis-je avant que Ruben me retourne la question. Je terminai de manger mon biscuit tout d’abord, frottant mes mains ensembles pour me débarrasser des petites miettes, réfléchissant à la réponse que je lui donnerais, mais surtout, me demandant si j’avais oui ou non envie que tout cela se termine. « Je suis aussi embêtée. Disons que l’aventure à été beaucoup plus difficile du côté émotionnel que je ne l’aurais imaginée. En venant ici, je voulais surtout remporter de l’argent, pour avoir un semblant de vie normale. Et je voulais aussi, je sais pas... je me disais que ce genre de place m’aiderait à avoir un peu plus confiance en moi. » avouais-je, prenant une petite pause, en me rendant compte à quel point c’était totalement le contraire qui s’était produit. « Je me suis trompée. Cette place nous fait revivre d’anciens démons. Elle a fait ressortir en moi tous les côtés que je déteste de ma personnalité. Cette émission ma fait tomber amoureuse pour la première fois mals... » ma voix se brise par l’émotion, ne voulant pas continuer sur le sujet, tant tout cela est encore trop difficile à accepter. Je ferme les yeux un moment, histoire de me ressaisir et non m’écrouler devant Ruben. « Alors oui, j’ai hâte de sortir d’ici, parce que c’est devenu trop lourd comme ambiance et que je n’arrive plus à profiter de l’expérience comme je le faisais au début. Mais de l’autre côté, tout comme toi, je ne veux pas quitter les personnes merveilleuses que j’ai rencontré ici. Et puis... moi j’ai rien qui m’attend à l’extérieur. Pas de famille, pas vraiment d’amis non plus » finis-je par avouer, raccrochant mon regard à Ruben, lui souriant tristement. C’était tout ça, qui expliquait la peur en moi, l’angoisse qui vit dans mes tripes depuis quelques jours maintenant.
avatar

Ruben
MESSAGES : 1738
AGE : 38
LOCALISATION : CELBRIDGE, IR

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   Jeu 5 Avr - 18:27

Nous étions enfermés ici depuis, pfou, des semaines et des semaines. Combien, je ne savais même plus. Mais cela faisait en tout cas un bon bout de temps que nous cohabitions les uns avec les autres, et que certains étaient amenés chaque dimanche à quitter le nid. Cette aventure avait été éprouvante pour bien des raisons, et pourtant je me sentais terriblement nostalgique à l'idée que celle-ci prenne bientôt fin. Je l'avais bien signifié à Esther, et la jeune fille sembla elle aussi dans le même cas que moi. « Si tu savais comme je te comprend... » affirma Esther, terminant ensuite son biscuit avant de poursuivre. « Je suis aussi embêtée. Disons que l’aventure à été beaucoup plus difficile du côté émotionnel que je ne l’aurais imaginée. En venant ici, je voulais surtout remporter de l’argent, pour avoir un semblant de vie normale. Et je voulais aussi, je sais pas... je me disais que ce genre de place m’aiderait à avoir un peu plus confiance en moi. » Je la comprenais autant qu'elle me comprenait. Cette aventure avait aussi été particulièrement éprouvante au niveau émotionnel. Pour tout dire, je m'étais surpris à pleurer pour une femme, chose que je n'aurais jamais envisagée ni même imaginée avant cela. Esther sembla alors prendre conscience de quelque chose, et reprit. « Je me suis trompée. Cette place nous fait revivre d’anciens démons. Elle a fait ressortir en moi tous les côtés que je déteste de ma personnalité. Cette émission ma fait tomber amoureuse pour la première fois mals... » Je me retrouvais totalement dans ses paroles. Esther évoquait cela avec une grande émotion, une voix tremblante et visiblement avec difficulté. Elle ferma les yeux un instant. « Alors oui, j’ai hâte de sortir d’ici, parce que c’est devenu trop lourd comme ambiance et que je n’arrive plus à profiter de l’expérience comme je le faisais au début. Mais de l’autre côté, tout comme toi, je ne veux pas quitter les personnes merveilleuses que j’ai rencontré ici. Et puis... moi j’ai rien qui m’attend à l’extérieur. Pas de famille, pas vraiment d’amis non plus » avoua-t-elle finalement. Elle plongea son regard dans le mien, me sourit. Un sourire timide, tristounet. Je pris alors sa main, lui souriant à mon tour. « On est dans le même cas toi et moi. Je me demande pourquoi est-ce qu'on ne s'est pas rapprochés plus tôt, car il semblerait que nous ayons vécu une aventure à peu près semblable. Nous sommes tous deux tombés amoureux pour la première fois ici, nous avons rencontré des personnes exceptionnelles, l'enfermement nous pèse, l'ambiance également, mais au fond quand cette aventure se terminera, cela créera un réel manque. Et pour le coup, je déteste moi aussi ma personnalité et l'image que je renvoies désormais de moi-même. J'ai tellement changé que je ne me reconnais tout simplement plus. C'est terriblement déroutant, ça aussi. » Prenez le nouveau Ruben, il n'a absolument plus rien à voir avec l'ancien. L'ancien, lui, était plus déluré. Il enchainait les femmes autant que les verres d'alcool et les clopes, seul l'argent comptait pour lui. Désormais le nouveau Ruben est amoureux, donc fidèle, donc attentif, donc différent. Oui, totalement différent pour le coup. Je me rendis subitement compte que contre toute attente, Esther et moi avions bon nombre de points communs.
avatar

Esther
MESSAGES : 3317
AGE : 27
LOCALISATION : dublin.
EMPLOI : maman à temps plein.
JUKE BOX : ARCADE FIRE - my body is a cage. KANYE WEST FT. JOHN LEGEND - blame game. ELLIE GOULDING - guns and horses. EMPIRE OF THE SUN - walking on a dream. BON IVER - can't make you love me. DRAKE - take care. SKRILLEX - scary monsters and nice sprites. LYKKE LI - get some. ED SHEERAN - kiss me.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 0 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: cooper
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   Ven 6 Avr - 7:45

« On est dans le même cas toi et moi. Je me demande pourquoi est-ce qu'on ne s'est pas rapprochés plus tôt, car il semblerait que nous ayons vécu une aventure à peu près semblable. Nous sommes tous deux tombés amoureux pour la première fois ici, nous avons rencontré des personnes exceptionnelles, l'enfermement nous pèse, l'ambiance également, mais au fond quand cette aventure se terminera, cela créera un réel manque. Et pour le coup, je déteste moi aussi ma personnalité et l'image que je renvoies désormais de moi-même. J'ai tellement changé que je ne me reconnais tout simplement plus. C'est terriblement déroutant, ça aussi. » Je l’écoute tout en hochant la tête, acquiesçant à ce qu’il m’avoue comme constat de notre aventure ici. C’est vrai que si l’on regarde tout cela de façon générale, nous avons vraiment vécu un parcours semblable. Et il est vrai que je regrette un peu que nous n’ayons pas vraiment fait connaissance plus en profondeur dès le début de l’émission, puisque je trouve que Ruben semble vraiment une bonne personne. Je sers sa main qui a trouvé refuge dans la mienne, chose qui n’est pas pour me déplaire. Je suis quelqu’un de tactile, j’aime beaucoup me sentir proche des gens qui m’entour. « Cependant, pour ma part, ce n’est pas une nouvelle personnalité. J’ai toujours été comme ça. Naïve, dépendante d’affection et faible. Mais je pensais que cette facette de ma personnalité était moins présente. Mais non, elle a triplé en importance avec cet enfermement. » dis-je comme pour ajouter à ce qu’il venait de me confier. Je le regarde un moment, laissant trainer un certain silence dans la pièce avant de reprendre avec mes questions. Je veux toujours en savoir plus, j’y peux rien. « Est-ce que tu crois que cette nouvelle personnalité, comme tu le dis, va rester en toi à la sortie ? Enfin... tu dis détester cette nouvelle personnalité, c’est pour ça que je te pose la question. Parce que à un certain point, j’ai presque l’impression que tout ce que nous avons vécu ici va s’effacer... » Je sais bien qu’une aventure comme celle-ci ne s’oublie pas, que c’est tout bonnement impossible de revenir exactement comme nous étions au début. Mais tout de même, le doute s’installe dans mon esprit, me laissant croire que les gens m’oublieront, que tout cela nous semblera n’avoir été qu’un long rêve. Ça aussi, ça fait peur.
avatar

Ruben
MESSAGES : 1738
AGE : 38
LOCALISATION : CELBRIDGE, IR

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   Sam 7 Avr - 0:00

« Cependant, pour ma part, ce n’est pas une nouvelle personnalité. J’ai toujours été comme ça. Naïve, dépendante d’affection et faible. Mais je pensais que cette facette de ma personnalité était moins présente. Mais non, elle a triplé en importance avec cet enfermement. » L'enfermement pouvait en effet avoir de bien néfastes conséquences sur notre personnalité. Tandis que je venais d'avouer à Esther combien j'avais changé, ce qui à première vue pouvait sembler être une bonne chose mais qui, en réalité, me faisait surtout ne plus me sentir tout à fait moi, la demoiselle me confia que si elle avait toujours été cette jeune femme fragile et peu sure d'elle, cela n'avait fait qu'empirer au cours de cette aventure. Elle serra ma main comme pour se rassurer de par ma présence. Esther me posa alors une nouvelle question, après avoir laissé s'installer dans la salle quelques instants de silence. « Est-ce que tu crois que cette nouvelle personnalité, comme tu le dis, va rester en toi à la sortie ? Enfin... tu dis détester cette nouvelle personnalité, c’est pour ça que je te pose la question. Parce que à un certain point, j’ai presque l’impression que tout ce que nous avons vécu ici va s’effacer... » C'était une très bonne question... Une très bonne question à laquelle il m'était vraiment difficile de répondre pour le coup. « Il y a du bon et du moins bon dans celui que je suis devenu ici. Cette aventure m'a appris à devenir un autre homme, c'est sur. Aujourd'hui je ne suis plus un coureur de jupons, je suis devenu fidèle, j'ai aussi entrepris de gros efforts pour changer de style de vie. J'ai arrêté de fumer, ralenti sur la boisson... » Seulement tout n'était pas que rose, loin de là. Car si en effet j'étais bel et bien devenu un nouvel homme, le fait était que je ne me reconnaissais plus. Pire encore, cette image que je renvoyais désormais de moi-même me dégoutait presque. « Je suis fier des efforts accomplis, mais dégouté de cette image qui va désormais me coller à la peau. Celle d'un type n'ayant absolument aucun charisme, étant faible, pleurnichard, impulsif, grognon... Les gens m'ont vu m'énerver pour un verre de menthe à l'eau, séquestrer une candidate, m'en prendre par colère à une autre, me montrer bête et méchant par mauvaise humeur, nominer de sang-froid quelqu'un qui n'avait rien demandé, et tout ça pour quoi ? Pour un jeu. Merde. Je me rends compte que je suis prêt à écorcher mon image pour un jeu. Alors soit j'ai un putain d'esprit de compétition et n'accepte pas l'idée même de défaite, soit je suis con. Tout simplement. » Ah elle était belle l'image que j'avais renvoyée de moi durant cette aventure. Un gros connard impulsif, jaloux, grossier et menteur. Putain, même avant j'arrivais encore à me regarder dans un miroir. J'en venais à me demander ce que Moore pouvait bien me trouver, parce que pour le coup je me foutrais bien des baffes. Tout le monde se souviendrait sans doute du candidat Ruben, mais vraiment pas parce qu'il avait brillé celui-là. Ni pour son intelligence, ni pour sa combativité, ni pour sa loyauté. Non, ils ne se souviendraient que de mon sale caractère, de mon ridicule, de mes conneries et de ma tête à claque. Mes qualités, bien que peu nombreuses, étaient totalement passées à la trappe ici. « Tu comptes garder le contact avec certains candidats une fois cette aventure terminée ? » Je savais qu'Esther s'était fait bon nombre d'amis ici, et pour cause c'était une demoiselle attendrissante et très sympathique. Cela m'intéressait donc de savoir si, comme moi, elle comptait malgré tout revoir certaines personnes à l'extérieur, ce qui était mon intention.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]   

 

tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» Tonight, we are young (Diane)
» [Avril 1990] Tonight, we are young! [Ft.Face Family]
» ADAMINA ✮ tonight we are young
» Ange • TONIGHT, WE ARE YOUNG ... v2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE DEUX :: SAISON 6 :: Intérieur-