Partagez | 
 

 can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Emmeline
MESSAGES : 774
AGE : 32
JUKE BOX : COME AS YOU ARE, NIRVANA. ~ BEFORE THE WORST, THE SCRIPT. ~ RIDE, LANA DEL REY. ~ THE A TEAM, ED SHEERAN. ~ IF YOU COULD SEE ME NOW, THE SCRIPT.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)   Mar 26 Mar - 15:04

+ fitz
Emmeline, à la recherche d'une activité, s'était rendue à l'extérieur, pensant qu'elle pourrait peut-être y trouver une quelconque occupation. Après tout, il faisait beau, il faisait chaud donc autant profiter un maximum de cette température, n'est-ce pas. Surtout que ça risquait de ne pas durer et si elle devait rentrer chez elle en fin de semaine, alors elle ne tarderait pas à retrouver son pays natal et autant dire que celui-ci n'était pas connu pour ses températures étouffantes, loin de là. Alors, oui, l'idée de profiter lui était passée par la tête... Et puis, elle avait réalisé que c'était une mauvaise idée. Parce que s'activer était la pire chose à faire, là. Oui, c'était désespérant. Et rien à faire pour diminuer un peu la chaleur qu'elle ressentait, non, non. Elle avait beau arborer une tenue légère, ça n'y changeait rien. Alors elle s'était gentiment installée sur un canapé, dans le salon et se contentait de ne pas bouger. Enfin, jusqu'à ce qu'elle remarque l'entrée d'un candidat et qu'elle décide de jouer la comédie, commençant à frictionner son bras d'une main, comme si elle souhaitait se réchauffer. « Fitz, je... J'ai froid. Je te jure, je suis frigorifiée. » qu'elle fit comme si elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait, s'employant même à doucement claquer des doigts. « Tu peux me filer tes fringues ? J'ai l'impression que je vais mourir de froid, c'est horrible. » ajouta-t-elle en levant les yeux en direction des siens, affichant une mine désemparée. Bah quoi ? Du calme, elle ne faisait que plaisanter, il pouvait garder ses vêtements. Pas besoin de voir quoi que ce soit de bizarre dans l'immédiat, puisqu'elle avait toujours agi comme ça avec Fitz, oui, oui. Bon, bien entendu, elle finit par arrêter de gigoter et laissa apparaître un sourire sur son minois afin de lui signaler qu'elle blaguait, rien de plus. Puisque, comme tout le monde, elle avait chaud hein, ça paraissait évident. « Non, en fait, je m'ennuie. Tu fais quoi ? » Si jamais ça pouvait l'aider à se trouver une occupation hein, après tout, autant en profiter.
avatar

Fitz
MESSAGES : 1191
LOCALISATION : LONDRES.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 37 700 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: MOLLY/LIZ/ISRAEL
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)   Jeu 28 Mar - 0:58

Bon, il est deux neuf heures et il fait toujours aussi chaud. Un peu plus et Fitz allait élire domicile dans la douche, sous un jet d'eau froide où sa température corporelle pourrait se réguler comme il faut et où enfin, il se sentirait à l'aise. Sauf que ce n'est pas possible, il faut bien se rendre à l'évidence. Du coup, comme très souvent, Fitz erre dans le nid. Il vient de passer un peu de temps avec Myles dans la salle de jeux vidéos et leur conversation terminée, il est allé prendre un douche rapide, histoire de se sentir un peu mieux et pourquoi pas de trouver l'appétit. Oui car quand il a chaud, Fitz n'a pas faim et du coup, c'est un peu handicapant. Sans parler qu'il n'a quasiment rien mangé de la journée. A cause de la chaleur. Toujours cette foutue chaleur. Descendant au rez de chaussée, l'écossais décide de se rendre à la cuisine mais avant ça, il traverse le salon et c'est là qu'il y trouve Emmeline qui... a froid ? Hum, ok. Elle est malade ou quoi ? Dans le sens physique hein, pas le reste. Car il le sait déjà qu'elle est un peu folle, une gentille folle en somme. Surpris, il ne répond pas de suite, les yeux bien certainement écarquillés et encore plus lorsqu'elle se met à lui demander ses fringues. Elle est sérieuse là ou quoi ? - Tu... a vraiment froid ? Non parce que si c'est le cas, j'appelle le médecin direct. Il sent bien qu'elle plaisante et donc, il plaisante aussi un peu même si au fond, il n'est pas sûr de lui. Pas à cent pour cent quoi. Elle lâche ensuite le pot aux roses et Fitz se sent mieux, d'un seul coup. - Tu sais, y'a d'autres moyens plus efficace pour mener un homme à se déshabiller... Oh il dit ça, il dit rien hein mais bon, c'est vrai qu'il y a d'autres moyens, pas besoin d'user de ce genre de stratagème. - Pas grand chose, j'essaie de survivre à cette chaleur. Je sors tout juste de ma troisième douche de la journée et je pensais peut-être à manger un truc. Et toi alors ? A part faire des petites blagues ? Dit-il en souriant. En tout cas, il préférait la voir comme ça plutôt que comme la semaine précédente.
avatar

Emmeline
MESSAGES : 774
AGE : 32
JUKE BOX : COME AS YOU ARE, NIRVANA. ~ BEFORE THE WORST, THE SCRIPT. ~ RIDE, LANA DEL REY. ~ THE A TEAM, ED SHEERAN. ~ IF YOU COULD SEE ME NOW, THE SCRIPT.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)   Jeu 28 Mar - 21:01

Honnêtement, si Emmeline avait vraiment froid, là, tout de suite, avec plus de trente degrés qui se faisaient sentir, il serait grand temps de s'inquiéter du sort de la rousse. Parce qu'à moins d'être mourante et sur le point de rendre l'âme, il y avait peu de chances pour qu'elle ait froid. Elle était comme tous les pauvres candidats qui logeaient dans ce chalet, à crever de chaud, à se dessécher comme une pauvre imbécile, sans avoir la moindre solution pour faire taire sa peau brûlante, qui refusait de se rafraîchir, peu importe les litres d'eau dont elle s'était aspergée. Bon, au moins, ça lui permettait de raconter une belle connerie comme elle les aimait tant. Même si, d'après Fitz, ce n'était pas la meilleure technique pour inciter un homme à se déshabiller. Oui, mais... Bon, d'accord, c'était vrai, en fait. « Oui mais bon, tu te serais déshabillé pour aider une personne innocente qui agonisait donc ça t'aurait fait passer pour le sauveur, pour le héros et bam, le gros fantasme qui se crée dans les esprits de ces téléspectatrices, tu vois. Ça aurait fait une super belle scène, en plus. Tandis que si je te demande de retirer tes fringues, déjà, pour commencer, je doute que tu le fasses et en plus, ça me fait juste passer pour la nana qui veut absolument te voir dénudé ou qui te chauffe, en fait... Donc, quitte à choisir hein... » Autant choisir la première solution, non ? Elle était pourtant persuadée que c'était le meilleur scénario. Ouais, pas que c'était très important. Et ça prouvait à quel point elle avait besoin d'une occupation, n'est-ce pas. Donc elle lui demanda ce qu'il faisait et la réponse se résumait en un ''pas grand chose''. Ouais, compréhensible. Avec une chaleur pareille, le mieux était encore de ne rien faire. Elle hocha la tête, puis entreprit de répondre à la même question. « Hm... je crois qu'on peut dire que je fais prodigieusement rien. » Et qu'est-ce qu'elle le faisait bien, n'est-ce pas ! « J'essaye de trouver quelque chose à faire, en fait. Et c'est vraiment pas facile à trouver, comme tu peux t'en douter. Si jamais tu as une idée, je suis prête à écouter ! » Elle était prête à tout, là. Bon, ou presque. Tant que cela ne la faisait pas fondre sur le sol à cause de cette foutue chaleur, ça lui conviendrait. Cela dit, les activités rafraîchissantes n'étaient pas nombreuses. À part passer son temps dans la salle de bain ou la piscine, elle ne voyait pas. Quoique, ils pourraient faire une bataille d'eau mais cela aurait peut-être des airs tout particulièrement puérils hm.
avatar

Fitz
MESSAGES : 1191
LOCALISATION : LONDRES.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE: 37 700 €
RELATIONS:
PARTENAIRE: MOLLY/LIZ/ISRAEL
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)   Sam 30 Mar - 16:10

Emmeline, Fitz commençait à la connaître et lorsqu'elle s'approcha de lui, prétextant qu'elle avait froid et mimant des frissons, l'écossais voyait plus ou moins clair dans son jeu. Certes, avec elle, il y a toujours une petite pointe de doute car la rousse est si mutine que parfois, la réalité se confond avec le jeu. Sauf que bien évidemment, elle plaisante, comme toujours et elle n'a aucunement froid ce qui est une bonne chose si on considère qu'avec cette température, avoir froid serait un bien mauvais signe. Et si Fitz réagit, Emmeline a très rapidement une réponse à ses propos. Comme d'habitude. - Quitte à choisir, tu préfères passer pour la pauvre petite innocente et me faire passer pour un héros. C'est un plan qui pourrait me plaire mais je ne suis pas si sûr que ça de vouloir être harcelé par de jeunes demoiselles à la sortie, tu comprends... Déjà, deux à l'intérieur du nid, il fallait voir ce que ça lui avait apporté alors, non, il n'a pas envie de passer pour un héros, ce qu'il n'est pas de toute manière. Il lui demande ensuite ce qu'elle fait, même si au fond, il en a une légère idée. Avec cette chaleur, personne ne fait quoique ce soit, alors ce n'est pas si étonnant qu'elle ne fasse rien et Fitz aussi ne fait rien, ils font rien, tous les deux, si ce n'est pas magnifique. - Je ne suis pas plus inspiré, j'allais manger un truc, tu veux quelque chose ? Par contre, je te préviens, ce ne sera pas de la grande cuisine, comme tu peux t'en douter... Avec ça, ils sont bien avancés.

Spoiler:
 
avatar

Emmeline
MESSAGES : 774
AGE : 32
JUKE BOX : COME AS YOU ARE, NIRVANA. ~ BEFORE THE WORST, THE SCRIPT. ~ RIDE, LANA DEL REY. ~ THE A TEAM, ED SHEERAN. ~ IF YOU COULD SEE ME NOW, THE SCRIPT.

LOVER'S LIFE
CAGNOTTE:
RELATIONS:
PARTENAIRE:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)   Sam 30 Mar - 18:55

Elle trouvait son raisonnement plutôt logique et intelligent, même. Eh bien, oui, imaginez un peu si elle avait la bonne idée de lui demander de se déshabiller, juste parce que ses petits yeux s'ennuyaient et qu'elle n'avait rien contre l'idée de le voir à moitié nu, elle risquerait d'être mal vue, la rousse. Déjà qu'elle avait fait assez de conneries comme ça alors si, en plus, elle tentait d'inciter Fitz à se dénuder, elle s'exposait sans doute à quelques jets de pierres ou de tomates et à de nombreuses insultes, à ne pas en douter. Surtout que cette demande pourrait être très mal interprétée et elle n'avait pas besoin de ça. Alors, oui, elle supposait que lui demander de la jouer héros était déjà plus prudent. Et puis, c'était bénéfique pour les deux candidats : lui parce qu'il obtenait le bon rôle, celui du sauveteur, du bon samaritain et elle avait le rôle de la petite chose fragile qui était éternellement reconnaissante d'avoir encore la vie sauve, vous voyez. Donc, ouais, ça lui semblait être un excellent plan. Sauf que Fitz ne semblait pas décidé à avoir une horde de fans lui cavalant après dès sa sortie de ce jeu. Ah, vraiment ? « Alors ça veut dire que tu ne vas pas te déshabiller ? Pff, c'est nul. » Petite moue. Non mais ce n'était pas grave, Emmeline s'en remettrait. Enfin, elle allait essayer. En attendant, elle s'ennuyait vraiment beaucoup, quand même. Il lui proposa de manger... Ouais, c'était toujours un bon moyen pour passer le temps, cela dit, la faim n'était pas tellement présente. Hm, dilemme. « Je n'ai pas tellement faim, à vrai dire. Sauf si c'est un plat froid, très froid... Ou juste de l'eau bien froide, avec des glaçons. Ou juste des glaçons, en fait... Quoique, je ne les mangerai pas, je les utiliserai autrement, je pense. » Comme, par exemple, en les faisant glisser sur sa peau. « Ça te dit qu'on se frotte mutuellement avec des glaçons ? » Petit regard lubrique. Oh, voyons, elle blaguait ! Promis, ce n'était pas une excuse pour qu'il se dénude ou pour qu'elle puisse glisser sa main sur sa peau, vraiment, ce n'était que pour être gentille et l'aider à avoir moins chaud, rien de plus.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)   

 

can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» can't help myself but count the flaws, claw my way out through these walls (27/03, 19h25)
» Des idées pour un model "count as jokaero weaponsmith"?
» can you whisper as it crumbles and breaks, as you shiver, count up all your mistakes (10/04, 9h21)
» If you play, you play for keep. Take the gun and count to three. x Alys
» you can count on me like 1, 2, 3 and I'll be there || Evan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAKE LOVER :: Les différents chapitres :: Les chapitres :: CHAPITRE TROIS :: SAISON 9 :: Intérieur-